parution 25 novembre 2015  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

La geste des Chevaliers Dragons T21

La Faucheuse d'Ishtar

Au sein du mythe des chevaliers dragons, 6 dessinateurs se relaient pour nous raconter l’histoire d’une hache de légende. Une hache inspirée ? Mouaif…


La geste des Chevaliers Dragons T21 : La Faucheuse d'Ishtar (0), bd chez Soleil de Ange, Roudier, de Rochebrune, Martino, Sentenac, Collignon, Paitreau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2015

L'histoire de la série :

Dans ce monde fantastique, lorsqu’un dragon s’installe sur un territoire, son influence maléfique s’étend sous la forme d’un voile invisible qui transforme tout être vivant en monstre hideux et écaillé. Ce phénomène, appelé le « Veill », se déclenche de manière aléatoire : il peut être immédiat ou prendre plusieurs semaines à se déclarer, selon le sujet. Seules les vierges peuvent pénétrer dans le veill sans craindre de métamorphose. Un ordre de farouches guerrières répondant à cette caractéristique indispensable a donc été créé pour lutter contre les dragons : la geste des chevaliers dragons.

L'histoire :

En des temps anciens et obscurs, la légende dit qu’un dragon serait né au cœur d’un volcan sans cratère, au-dessus d’un lac de lave. Enfermé, rendu fou par ce piège mortel, le dragon se serait rapidement noyé dans le magma. Des millénaires plus tard, cette « soupe » primale transmit aux générations humaines un minerai d’une rigidité sans pareille. Un forgeron s’en servit pour forger – entre autre – une hache à double tranchant. C’est cette arme qu’utilisa il y a 2000 ans, à Messara, une combattante incroyablement aguerrie, pour remporter 7 fois de suite la joute annuelle du roi. Pour récompense, elle réclamait une prime peu convenue : le droit de fonder un ordre de chevaliers dragons, composé uniquement de femmes vierges, afin de lutter contre les dragons qui proliféraient. En effet, seules les vierges étaient capables de traverser le veill, le voile d’influence maléfique émanant des dragons, qui transformait les humains en monstres. Surpris par cette requête, le roi accepta, à une condition : qu’elle aille combattre les trois plus grands ennemis du royaume et qu’elle lui rapporte leurs têtes. Inséparable de sa hache, la guerrière accepta…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les épisodes de La geste se suivent et ne se ressemblent pas. Après un tome 20 d’une belle densité d’intrigues, renforçant en prime les fondations du mythe, en plus d’être magnifique visuellement, ce tome 21 ressemble à un interlude dispensable. Ici, le duo de scénaristes Ange enchaîne 6 séquences indépendantes, destinées à approfondir l’histoire d’une… hache. Oui, vous avez bien lu, une hache. Mais pas n’importe quelle hache : une hache fondue dans de la lave antédiluvienne, mêlée au reste d’un dragon volcanique. Et paf. Ça en jette, hein ? Fallait au moins ça pour que cette arme légendaire se transmette ensuite, avec force déférence, de chevaliers dragons en chevaliers dragons, et serve à éradiquer tout plein de ces monstres incandescents dentus et cornus. C’est à un tel exercice morcelé que s’est livré Ange, à l’intention de 6 dessinateurs différents, qui font ici le job de manière honorable, sans jamais transcender leur art non plus. Leurs styles ont le mérite d’être cohérents dans leur addition, en conservant le registre réaliste et spectaculaire qui fait la griffe de cette saga mythique. Si vous êtes fan de l’univers, vous en aurez pour votre argent. Vous aurez : du dragon biscornu et inquiétant en pagaille, des combats sur coulis d’hémoglobine, des jeunes femmes athlétiques moitié en armures, moitié dénudées. De la pure geste en tube, hachement heroïc-fantasy.

voir la fiche officielle ISBN 9782302048683