parution 11 octobre 2017  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique

Mémoires d'un paysan Bas-Breton T1

Le Mendiant

Un jeune breton misérable du XIXème siècle se confronte aux idées reçues, bien ancrées dans une Bretagne profondément religieuse et superstitieuse, avec les conséquences que cela comporte.


 Mémoires d'un paysan Bas-Breton T1 : Le Mendiant (0), bd chez Soleil de Betbeder, Babonneau, Gonzalbo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2017

L'histoire :

En 1905, dans un hospice pour personne âgée, un septuagénaire brave le couvre-feu en rédigeant, à la lueur d’une bougie, ses mémoires. Il s’appelle Jean-Marie Déguignet. Dès sa naissance, un destin hors du commun l’attendait, puisqu’il reçut l’extrême-onction en même temps que son baptême, au sein d’une famille de pauvres paysans vagabondant, de ferme en ferme, au cœur de la Bretagne du XIXème siècle, rongée par la misère. Il apprendra alors tous les rouages de la mendicité, dans un pays où la religion catholique offre la rémission de tous ses pêchés, à celui qui aidera les miséreux, tout en suivant une éducation spirituelle et « charnelle » avec la catéchèse du village, entre travaux des champs et légendes populaires, où les malédictions et autre « mauvais œil » rôdent la nuit dans les landes. Mais suite à une lourde chute et un choc au visage, qui le laissera quelques jours dans le coma, le petit Jean-Marie se réveille ensuite à la vie, avec un regard nouveau, plus curieux et éveillé, que celui de ses contemporains. Il se retrouvera logiquement en confrontation avec ces derniers, et principalement avec le curé de la paroisse, véritable « guide » spirituel des pauvres âmes, alors qu’il se retrouve en âge de recevoir sa première communion. Mais à peine apeuré par le courroux de l’homme d’église, le petit Jean-Marie continuera sa propre quête de la vérité, souvent en contradiction total avec le monde des adultes. Ces derniers sont en effet formatés par des siècles et des siècles d’éducation religieuse et de coutumes locales. Le vieillard n’en est encore qu’à écrire son année d’enfant de 1845, quand les dirigeants de l’hospice le chassent, pour cause d’ingratitude à leur égards et tentative de perversion envers les autres pensionnaires. Son combat semble ne pas être encore fini face aux « bien-pensants ».

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au travers du récit original et biographique de Jean-Marie Déguignet, Stéphane Betbeder (au scénario) et Christophe Babonneau (au dessin) nous posent de véritables questions sur les croyances dues à notre éducation, sociale et surtout religieuse, et principalement dans des régions très marquées culturellement, comme cela pouvait-être le cas pour la Bretagne du XIXème siècle. Car en s’éveillant, plus ouvert et plus curieux sur ce qu’on peut lui apprendre, et avoir appris, le héros remet en cause tout un système de société mis en place depuis la nuit des temps, un peu à l’image de Jonathan Livingston le goéland. Avoir situé l’histoire dans la Bretagne de 1840, même si elle aurait pu se passer partout ailleurs (et même aujourd’hui), permet de nous replacer dans une époque très difficile, remplie de croyances maléfiques. Mais cela permet surtout au dessinateur de nous ravir par ses décors simples, ses costumes traditionnels bretons, ses paysages lugubres et souvent pluvieux, ainsi que par ses vieilles bâtisses en pierres grises, le tout généralement colorisé dans des teintes sombres et austères. Le scénariste saupoudre ses dialogues de patois local. Deux tomes restent à venir, qui fait sous-entendre à notre héros, que « bienheureux sont les simples d’esprits »…

voir la fiche officielle ISBN 9782302047952