parution 25 avril 2012  éditeur Soleil  collection Blackberry
 Public ado / adulte  Thème Historique

Petite Geisha T1

L’Okiya des mystères

Au début du XXéme siècle, à Tokyo, les premiers pas d’une fillette dans l’univers des geishas, au rythme d’un passé familial compliqué. Un univers méconnu joliment décliné au son d’une intrigue romanesque maitrisée.


 Petite Geisha T1 : L’Okiya des mystères (0), bd chez Soleil de Plongeon, Dimat, Studio yellowhale
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

1926, Tokyo… Tandis que le soleil tire sa révérence et que les quinquets s’allument aux échoppes pour laisser la nuit prendre sa place, Tanaka et sa fille Isako pressent le pas, les bras bien encombrés. Tisserand renommé, l’homme doit en effet livrer un somptueux kimono dans l’okiya – une maison de geishas – de dame Masako. La jeune Isako accompagne Hiromi, une jeune servante, dans les quartiers de Yuna, la belle geisha. Pendant que cette dernière prend livraison du vêtement de soie, Tanaka et Masoko concluent un étrange marché : le tisserand vend sa fille à Masako pour qu’elle entre au service de son okiya. La fillette est surprise, mais elle comprend bien vite qu’elle n’a pas son mot à dire. Elle comprend également qu’elle aura fort à faire avec Yuna, qui semble avoir décidé de lui rendre la vie impossible. Au moins pourra t-elle compter sur Hiromi, qui se charge de lui expliquer le fonctionnement de l’endroit, ainsi que les pièges qu’il lui faut éviter. De retour chez lui, Tanaka révèle à sa femme ce qu’il est advenu d’Isako. Fuyumi s’effondre : Isako est déjà la troisième de ses filles à être vendue à une maison de geishas…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le Japon au début du XXéme siècle, et en particulier Tokyo, habille avec raffinement ce nouveau récit de veine romanesque, d’abord conçu pour un public féminin. Marquée par la lecture (puis l’adaptation cinématographique) de Mémoire d’une Geisha, Isabelle Plongeon conjugue ici à son tour cet univers pour une intrigue qu’elle souhaite empreinte des mêmes émotions : le merveilleux, le romantique et la pointe d’effroi... Sur les pas d’Isako, sa gentille petite héroïne, le scénario réussit très rapidement à provoquer l’attachement en jouant impeccablement sur la corde sentimentale (seul effet de manche utilisé pour nous harponner) et en s’interdisant toute mièvrerie. Carré, crédible, fluide et accessible, le récit entrelace alors les fastes soyeux et clinquants de cet univers à part, avec compétition cruelle, trahisons, pièges, fourberies et inéluctabilité des choix. Bref, du romantisme pur jus, avec ses bons et ses vilains, au centre duquel l’histoire d’Isako ne manque pas de nous titiller. Vendue par son père à une maison de geishas pour y jouer les boniches, la fillette ne tardera pas à découvrir en effet que le chemin qu’elle emprunte malgré elle, est lié à l’histoire de sa mère, elle-même autrefois geisha réputée... Dans ce 1er opus Isako essuie en tous cas douloureusement les plâtres (à la manière d’une certaine Princesse Sara) au point de nous rendre impatient de voir un joli revers de fortune pointer rapidement le bout du nez. Amis, géniteur ou sœurs en seront-ils bientôt l’instrument ? Au-delà, l’univers est parfaitement décliné et comble nos lacunes en la matière : okiya, atotori, dana ou oshaku ne tarderont pas à vous devenir familier. Même constat pour le dessin au ton doux-sucré qui pose impeccablement l’ambiance et se joue sans fléchir des contraintes émotionnelles du scénario.

voir la fiche officielle ISBN 9782302020092