parution 20 août 2014  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique

Voitures de légende T1

La DS

En mai 1968, à bord d’une Citroën DS rutilante, un couple inopiné va de Paris à Nice en passant par la N7, des malfrats à leurs trousses. Sailor et Lula light.


 Voitures de légende T1 : La DS (0), bd chez Soleil de Moënard, Castaza, Odone
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

De nos jours, dans l’arrière-pays niçois, pendant la journée du Patrimoine. Sur une propriété typique des environs, s’étend une exposition de voitures de collection. Un enfant qui s’intéresse à une DS y remarque deux petits trous. On dirait des impacts de balles. Le propriétaire de ce modèle d’exception, une décapotable Henri Chapron, s’apprête à leur raconter comment elle les a reçues en 1968… au cours d’une « sacrée aventure» ! Par une fin d’après-midi ensoleillée, à Paris, pendant les « évènements », une jeune femme semble fuir quelqu’un dans les rues chargées d’assaillants. À la vue de l’imposante voiture qui avance dans sa direction, elle dégaine une arme, s’installe à la place du passager et force le conducteur à quitter les lieux en trombe. Assistant à la scène, un inspecteur de police se jette quasiment sous les roues de la DS qui reçoit deux balles dans le capot et continue sans s’arrêter. Ne sachant pas où fuir, elle s’en remet au jeune homme, qui avait pour projet de se rendre par la nationale 7 près de Nice, chez sa grand-mère. Après quelques kilomètres, le moteur de la voiture émet un bruit inquiétant. Le conducteur peste et s’arrête sur le bas-côté. Il faudra faire au plus vite une escale chez un garagiste. Mais avant ça, il somme la jeune femme de lui en dire plus. Elle s’appelle Lydia et promet de tout raconter s’ils reprennent la route. Hubert s’exécute et apprend que sa passagère est une des auteurs du casse de la bijouterie Desroziers, place Vendôme. Ayant doublé ses deux complices, l’impétueuse cherche à se faire oublier par n’importe quel moyen.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La DS, c’est une affaire de passionnés, on aime ou on passe. Bien souvent on aime son air singulier et sa gueule unique. La couverture minimale, malgré un paquebot décapotable rouge en son centre, est une bonne synthèse de l’histoire : un playboy et sa superbe voiture, une bimbo yéyé avec un sac de bijoux et une arme à la main. Enfin le panneau routier de la N7 indiquant Nice. Tout y est, on adhère ou on repose l’album. En l’ouvrant, on tombe sur la calandre de la DS dessinée par Chapron, d’un rouge profond, elle évoque une Porsche qui aurait avalé un requin. Le format 24 x 32 fait la part-belle aux volumes qui s’expriment de différentes façons par la main de Phil Castaza au long de cet exercice de style dédié à la star intemporelle de Citroën. Pour ce faire, Laurent Moenard a imaginé un scénario bien ficelé, original et contenant tous les ingrédients d’un bon divertissement : l’humour, l’action et les rebondissements. Le ton est doux, comme teinté de nostalgie, et l’ambiance visuelle tout à fait en phase avec le propos. Riche en détails et offrant une place privilégiée aux automobiles, le dessin a une densité qui le rend presque palpable, en une sorte de réalité augmentée, très efficace pour accrocher le regard. Comme les planches, assez cinématographiques, avec des plans variés et un mouvement maîtrisé. Cet hommage à la DS engendre bien sûr la présence de la belle au fil des pages, mais elle n’est pas seule, escortée par une belle galerie de voitures des années 60, ce qui ravira les amateurs, puisqu’un soin particulier leur est réservé. Une réussite que ce premier opus de la série Voitures de Légendes, qui sera suivi de La Coccinelle et La 2CV ! De quoi à nouveau ravir de plaisir les amateurs de véhicules en tôle et à fonctionnement mécanique… mécanique.

voir la fiche officielle ISBN 9782302042179