parution 20 novembre 2013  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Wunderwaffen T4

La main gauche du führer

Hitler se prépare à une offensive avec les nouveaux Wunderwaffen. Un tome inégal, en raison d’un scénario guère planant…


 Wunderwaffen T4 : La main gauche du führer (0), bd chez Soleil de Richard D.Nolane, Vicanovic-Maza, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2013

L'histoire :

Décembre 1946 : un avion allemand de reconnaissance découvre une grande masse inconnue en plein Antarctique. Les explorateurs sont très excités car c’est le fruit de longues années de recherche dans l’Ahnenerbe, l’institut secret créé par Himmler. Même s’ils n’en sont pas sûrs, les scientifiques nazis pensent qu’ils ont découvert un phénomène exceptionnel et imaginent qu’il s’agit d’une météorite qui se serait écrasée il y a des milliers d’années. L’Allemagne s’empresse d’organiser une expédition d’U-Boots chargés de prélever des morceaux de cette étrange entité. Pendant ce temps, en Allemagne, Hitler se fait poser une nouvelle prothèse pour son bras gauche. L’opération se passe à merveille pour un résultat parfait. Le Führer donne alors un discours à Nuremberg pour réaffirmer sa puissance et l’évolution de la science. Il en profite pour élever ses deux bras comme preuve de la supériorité de l’intelligence allemande. Goering saute sur l’occasion pour faire voler ses nouveaux avions prototypes, mais il se fait voler la vedette par Himmler, qui présente les derniers Wunderwaffens. L’Allemagne nazie triomphe...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Wunderwaffen est une uchronie puisque les évènements de la série se passent en 1946 et que la seconde guerre mondiale n’est toujours pas terminée. Les auteurs ont ici pris le parti de suivre le camp allemand, plutôt que le camp allié et l’on suit donc les aventures du grand aviateur Murnau. Qu’on se rassure, la morale est sauve puisque l’officier est plein de vertu et n’accepte pas tout ce qui se passe au nom de son pays. Dans ce tome, Richard D. Nolane se concentre beaucoup plus sur les dirigeants nazis et une large place est accordée à l’état major d’Hitler. On voit ainsi les luttes secrètes et politiques que mènent les lieutenants du « petit caporal » pour devenir le bras droit d’Hitler (d’autant qu’il lui manque le gauche). Himmler manipule tout le monde en complotant dans le dos d’Hitler et les tomes suivants révéleront certainement la nature de sa perfidie. Le passage du discours d’Hitler est puissant de vérité et d’horreur. Nolane s’attache à montrer la barbarie nazie dans toute sa splendeur et sa grandiloquence. Le choix de faire d’Hitler un personnage défiguré le rend encore plus impressionnant et démoniaque. Cette grande Histoire (parallèle) est donc bien montrée, mais s’enchaîne toujours aussi mal avec celle, plus petite, de Murnau. Les liens entre les épisodes sont inexistants et rendent le tout insipide. D’autant qu’on a toujours la sempiternelle scène de bataille aérienne à la fin du volume. Les goûteurs de sensations fortes et de scènes d’actions seront servis même si le service laisse à désirer… Un autre événement se greffe également de façon abrupte et n’a pas encore sa véritable signification (ne manquez pas le prochain vol dans le tome 5 !) : la découverte d’un objet inconnu dans l’Antarctique. Même si l’ensemble est donc finalement très poussif, le dessin de Milorad Vicanovic Maza évolue et devient de plus en plus efficace. En effet, la couleur est plus sombre et valorise beaucoup mieux le trait de l’artiste, notamment dans les scènes du discours d’Hitler. Le reste (jolis « navions » et « boumboum » la guerre) plaira forcément aux amateurs.

voir la fiche officielle ISBN 9782302036222