parution 14 mars 2012  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Wunderwaffen T1

Le Pilote du Diable

En 1946, la guerre n’est toujours pas finie ! L’ambitieux programme d’armement aéronautique allemand inverse même la tendance… Une uchronie intéressante s’appuyant sur les authentiques prouesses technologiques de l’époque.


 Wunderwaffen T1 : Le Pilote du Diable (0), bd chez Soleil de Nolane, Vicanovic-Maza, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

En juin 1944, le débarquement allié en Normandie échoue et le Reich allemand regagne en vigueur, grâce notamment à un programme d’armement hyper-novateur. En août 1946, la guerre fait toujours rage. La Luftwaffe dispose d’une flottille de Lippisch P13a, des avions de formes révolutionnaires, hyper-maniables et capables de frôler mach 1. Virtuose aux commandes de l’un deux, le major Walter Murnau fait alors des dégâts considérable sur la flotte alliée. Son héroïsme et son palmarès lui valent d’être récompensé et monté en grade par Hitler en personne, devenu manchot et partiellement défiguré à la suite d’un attentat raté. Murnau a toutefois une certaine aversion pour ce führer à l’idéologie nauséabonde… et au moment où il le décore de la croix de fer, Hitler ressent ce mépris. Pendant ce temps à Londres, bombardée sans cesse de missiles V2, le général de Gaulle et Winston Churchill s’appuient sur les études de l’ingénieur Jacques Bergier pour comprendre le programme allemand de Wunderwaffen (armes miracles). Bergier alerte aussi les deux hommes sur ce qui se passe dans la zone spéciale d’Auschwitz…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au début des années 40, le programme d’innovations militaires et scientifiques du Reich Wunderwaffen (littéralement « armes miracles ») était authentique et de grande ampleur. Essentiellement porté sur le domaine aéronautique, il devait être récupéré par les américains à la fin de la guerre et aboutir, 25 plus tard, par le succès des programmes Apollo et à l’homme sur la lune. Ici, le scénariste Richard D Nolane imagine astucieusement une uchronie sur ce qu’il se serait passé si le débarquement allié avait échoué… et que l’emploi de l’arme nucléaire avait été proscrit. En août 1946, la guerre mondiale n’est donc pas terminée et des avions allemand d’un nouveau genre inversent la tendance. Les perspectives de cette nouvelle donne passionneront assurément les amateurs d’Histoire alternative (De Gaulle est toujours à Londres, Truman culpabilise… et les camps de concentrations demeurent un mythe !). Côté aéronautique, le Lippisch P13a, dont le prototype a vraiment existé, tient la vedette de cette première partie de diptyque, aux côtés de son pilote Murnau, un as de l’aviation allemande. Les amateurs de coucous volants et autres ovnis se réjouiront des ballets aériens qui en découlent lors des combats, même s’ils ne sont pas toujours très limpides et parfois un peu lourds sur le plan technique. Le bosnien Maza (Milorad Vicanovic) livre toutefois une partition graphique sérieuse, quoiqu’ultra académique. Son dessin réaliste doit aussi beaucoup aux couleurs, effets et textures de nuages du Digikore studio. A suivre dans un second et dernier tome… Qui donc gagnera la seconde guerre mondiale ?

voir la fiche officielle ISBN 9782302019959