parution 12 octobre 2016  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Guerre, Mondes décalés

Zeppelin's war T2

Mission Raspoutine

Hitler et son équipage doivent aller en Russie pour libérer Raspoutine mais la mission s’annonce dangereuse. Un tome spectaculaire et sombre mais parfois ridicule sur ses allusions historiques.


 Zeppelin's war T2 : Mission Raspoutine (0), bd chez Soleil de Richard D.Nolane, Jovensa, Digikore studio, Toulhoat
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2016

L'histoire :

Hitler et Goering se préparent pour une mission spéciale : récupérer Raspoutine, l'agent double de l'Allemagne, en Russie. Tout est réuni pour le lancement des opérations et l'équipage du Zeppelin est au complet. Pourtant, une dernière épreuve les attend avant de se lancer dans l'aventure. Ils se rendent dans une salle secrète de recherches scientifiques. Le docteur Dexler fait des tests sur des cobayes pour tenter de transformer le corps humain et le rendre plus résistant au froid. L’équipage du Zeppelin doit maintenant tester ce produit qui n'est pas sans risques. Le major Hitler n'a pas peur, persuadé qu'ils sont d'une lignée pure et aryenne et que leur corps peut affronter toutes les épreuves. Pendant ce temps, à Saint Petersbourg, le prêtre Oussenko rend visite à Raspoutine et lui fait part de l'évasion que prépare l'Allemagne pour le sauver. Le moine fou le presse, car il sent que sa vie est en danger et que le temps lui est compté...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette série parallèle à Wunderwaffen continue son rythme avec ce tome deux. L’uchronie sur la première guerre mondiale joue sur certaines zones d’ombre de l’Histoire en amplifiant le coté légendaire de grands personnages de l’époque. Le titre annonce la couleur : l’un des personnages les plus troubles de cette période, Raspoutine, a le rôle principal. Le scénariste Richard D. Nolane en profite pour exagérer certains détails étranges et en faire des passages totalement rocambolesques. Ainsi, le célèbre assassinat du starets est tellement sujet à controverse que Nolane se rue sur l’occasion pour le remettre en scène. Il se plait ainsi à retranscrire fidèlement la version qui dit que Raspoutine a dû être assassiné à plusieurs reprises et que le moine fou aurait eu neuf vies avant de mourir ! L’histoire mêle fantastique, magie, historique et science-fiction en un joyeux mêli-mêlo. Deux savants à la Septimus ou façon docteur Moreau font leur apparition et vont transformer la réalité de façon presque absurde. Le personnage d’Hitler est aussi une caricature franchement détestable, représentée en soldat héroïque et illuminé. Vous l’aurez compris : on ne fait pas dans la dentelle dans cette fiction historico-fantastique. Pourtant, le rythme est bien mené et les personnages inquiétants accordent un réel suspens. Entre deux révélations, nous avons bien entendu les habituelles batailles aériennes qui sont des passages obligés de la patte Nolane. Et puisque les combats se font avec des dirigeables, les amateurs d’actions et de guerre seront servis. Cet opus ténébreux et farfelu vaut surtout pour les dessins crépusculaires de Villagrasa. Très fluide et dynamique, le trait est vivant, bien servi par des couleurs sombres du plus bel effet. A la limite de la farce parfois, cet album a au moins le mérite d’être spectaculaire… pour le reste, il faudra prendre un autre avion.

voir la fiche officielle ISBN 9782302047754