parution 31 août 2016  éditeur Steinkis  Public adulte  Thème Roman graphique, Politique

Anna Politkovskaïa

Journaliste dissidente

Anna Politkovskaïa était une journaliste courageuse qui a dénoncé les agissements du régime de Poutine. Son assassinat créa une onde de choc planétaire. Un roman graphique politique au cœur de l’actualité.


Anna Politkovskaïa : Journaliste dissidente (0), bd chez Steinkis de Matteuzzi, Benfatto
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Steinkis édition 2016

L'histoire :

L’armée russe bombarde la Tchétchénie. Les soldats sont sur le terrain, Anna Politkovskaïa est en compagnie de Vakha. Ils sont allongés sur le sol, en attendant que les troupes quittent les lieux. Anna a découvert la Tchétchénie en 1999. La seconde guerre tchétchène venait d’éclater. Anna s’y rend tous les mois pour écrire des articles pour Novaïa Gazeta, le seul journal qui s’oppose au régime de Poutine. Elle souhaite parler des tortures perpétrées par les russes dont sont victimes les locaux. Cette guerre a commencé à cause du pétrole. C’est vrai en partie. Elle s’est installée aussi à cause de l’épuration ethnique mise en place par l’armée russe (qui voulait reprendre la main sur la région) avec les Zatchistki. Ils capturent des suspects terroristes, les torturent (ou les tuent) et monnayent leurs libérations moyennant rançons. Ces évènements ont provoqué le mouvement des rebelles indépendantistes tchétchènes. Un matin, Anna Politkovskaïa est réveillée : des terroristes viennent de prendre en otage le théâtre de la Doubrovka. Les preneurs d’otage de nationalité tchétchène veulent que Poutine annonce la fin de la guerre en Tchétchénie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

10 ans déjà. Le 7 octobre 2006, Anna Politkovskaïa emprunte l’ascenseur de son immeuble. Arrivée sur son palier, un homme armé d’un flingue tire plusieurs balles sur elle. Un jour comme un autre en Russie. Cette journaliste a payé de sa vie sa dissidence. Il faut dire qu’elle n’a eu de cesse de dénoncer la corruption et les violations des libertés publiques. La détermination dont elle a fait preuve force le respect. Francesco Matteuzzi, journaliste, scénariste et auteur de livres pour enfants, s’empare avec sensibilité de l’histoire de cette femme singulière. Il joue la carte de l’introspection avec Anna qui exprime ses impressions, ses doutes, ses peurs, via une voix off qui vient rythmer les cases. Pour cela, il s’est documenté comme jamais sur la question (cf. l'interview avec Paolo Serbandini, journaliste russe qui a réalisé des reportages en Russie et qui a bien connu Anna Politkovskaïa). La biographie d’Anna Politkovskaïa et un article d’un autre journaliste italien, Andrea Riscassi, présents en fin d’album, viennent compléter nos connaissances sur la journaliste russe. Côté dessin, Elisabetta Benfatto propose un trait vif et efficace dans la veine des romans graphiques classiques. Classique, pas tout à fait : elle compose un accident graphique bienvenu et salutaire (dans un récit à la noirceur évidente) où elle raconte l’histoire d’une famille tchétchène en mode dessin pour enfant. Les assassins d’Anna ont été arrêtés, mais les commanditaires courent toujours. Vladimir Poutine est clairement désigné comme commanditaire. Mais dans une Russie où la presse et la justice sont muselés, il est impossible de voir les vrais coupables répondre de leurs actes.

voir la fiche officielle ISBN 9791090090903