parution 09 mars 2016  éditeur Steinkis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

L' homme de la maison

Yong, jeune garçon un brin rêveur, doit endosser le rôle d'homme de la maison à la suite de plusieurs drames familiaux. Un récit tout en subtilité, en provenance de Singapour.


L'homme de la maison, bd chez Steinkis de Hong Teng, Chua
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Steinkis édition 2016

L'histoire :

Ah Yong est un garçon de douze ans, vivant dans un appartement avec ses parents, son petit frère et sa grand-mère. Cette dernière est toujours dans la lune et ne saisit pas toujours ce qui se passe dans sa série favorite. Sa tante est convertie au catholicisme et elle aime lui donner des bandes dessinées mettant en scène la Bible. Yong aide souvent sa maman dans les tâches journalières. Son père rentre de plus en plus tard, ces derniers temps. Sa présence au sein du cercle familial fond comme neige au soleil. Le jeune garçon a pour ami Liang, un camarade qui n'a pas son sérieux à l'école et avec qui il fait les 400 coups. Ce dernier lui apprend que la police a découvert dans leur immeuble un habitant décédé depuis plusieurs jours. Un soir, avant qu'il passe aider Liang à apprendre ses leçons, Yong dépose un peu d'encens devant l'appartement du mort. Les jours passent et les épreuves s'accumulent pour la famille de Yong. Sa grand-mère décède, puis son père et sa mère se séparent. Le jeune garçon redouble d'efforts, devenant le seul homme de la maison en âge de comprendre ce qui se passe...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au départ, L'homme de la maison est un roman de Dave Chua paru à Singapour. Adapté en roman graphique en 2010 et 2011 par Koh Hong Teng, l'ouvrage connaît aujourd'hui une version française présentée dans un joli écrin aux éditions Steinkis. A travers 270 pages, nous suivons le quotidien d'un jeune garçon d'une douzaine d'années et de ses proches, pendant plusieurs mois. Nous allons progressivement assister au décès de sa grand-mère, au départ de son père, à ses sentiments amoureux ou même à ses bêtises de jeunesse. Certes, la bande dessinée offre régulièrement des chroniques sociales réussies, mais L'homme de la maison se distingue par une réelle subtilité dans sa narration. Les drames et les événements impactent Yong, mais il ne paraît jamais baisser les bras, prenant exemple sur sa maman, modèle de courage et de droiture. On s'attache très vite aux différents personnages de cet album, du petit frère innocent au copain un peu rebelle Liang. Parfois dure, parfois poétique, la lecture bénéficie en prime d'un dessin très agréable. Le trait fin et l'encrage soigné de Koh Hong Teng rendent parfaitement justice à la délicatesse du propos de l'album. L'homme de la maison est un ouvrage atypique et particulièrement plaisant à lire.

voir la fiche officielle ISBN 9782368460085