parution 25 octobre 2017  éditeur Steinkis  Public ado / adulte  Thème Historique

Peyi an nou

Une BD sur le Bumidom, le bureau pour le développement des migrations dans les départements d'Outre-Mer. Un sujet fort avec un traitement remarquable, intelligent, précis et profondément humain.


Peyi an nou, bd chez Steinkis de Oublié, Rousseau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Steinkis édition 2017

L'histoire :

Jessica rêve depuis longtemps de faire un récit sur sa famille antillaise, elle qui est née d'une mère guadeloupéenne et d'un père martiniquais. Quand elle part sur les traces de ses racines, en 2015 en Guadeloupe, elle fait des recherches pour se renseigner. Arrivée là-bas, elle revoit toute sa famille : tantes, oncles, cousins. Son grand-père n'est pas très causant et ne veut pas vraiment raconter son expérience à Paris. Lors d'un repas avec toute la famille, Jessica comprend que le lien entre la France et la Guadeloupe est un sujet sensible qui échauffe vite les esprits des anciens. Lorsqu'elle rentre en France, elle appelle de nombreux amis antillais. Elle se rend compte que les « Métros », ceux qui habitent en Métropole, ne sont pas vraiment bien informés sur leurs racines, la vie aux Antilles et le passé de leurs parents ou grands-parents. Après réflexion, Jessica traitera du sujet essentiel des mouvements migratoires entre les Antilles et la France. Il s'agit du Bumidom : le bureau pour le développement des migrations dans les départements d'Outre-Mer. Pour ce projet, elle s'associera avec la dessinatrice Marie-Ange Rousseau...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jessica Oublié s'est lancée dans un projet ambitieux : faire une bande dessinée sur la politique française de migration des Dom-Tom. Deux ans d'étude et de recherche avant d'arriver à cet album. Peyi an nou (« notre pays » en créole) est une étonnante autobiographie où Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau se mettent en scène en train de rechercher des informations sur le Bumidom. L'album est donc un témoignage d'enquête qui va de plus en plus au fond du sujet. On accède ainsi à des archives, des journaux, des photos d'époque, des lettres... les deux autrices mènent des interviews en étant le plus exhaustif possible : des professeurs d'université spécialisés sur la question, des migrants, des locaux vivant encore aux Antilles, des personnes ayant travaillé pour le Bumidom... Le voyage est éclectique et les autrices vont de Paris à la Guadeloupe en passant par Crouy-sur-Ourcq pour être le plus authentique possible. Les témoignages sont nombreux, le tout est une mine d'informations sur les rapports entre la métropole et les Antilles. On y croise de grands intellectuels comme Jean-Paul Sartre et l'inévitable Aimé Césaire, mais aussi des anonymes ou des gens d'aujourd'hui qui ont vécu de près cette histoire d'immigration. Variant les supports et les thèmes, passant de sujets légers comme les coutumes locales avec la nourriture, les musiques traditionnelles, les proverbes populaires, de rencontres amusantes à des sujets plus graves et plus sensibles, Jessica Oublié parvient à ne jamais ennuyer et instruit tout en divertissant. On suit ainsi de vrais cours d'histoire avec le Gong, front populaire de Guadeloupe contre la colonisation ; les émeutes de « mé 67 »; les manipulations politiques pour calmer le peuple ; les stéréotypes raciaux. Cette étude impressionnante est surtout une mise en lumière forte d'une pratique politique honteuse. Le Bumidom a participé à un esclavage moderne et déguisé : sous couvert d'intégration de son propre peuple, la France a exploité les Antillais pendant de nombreuses années, profitant de la misère des Îles, et formant les immigrés à des métiers durs et mal rémunérés. Loin d'être moralisateur ou engagé, le ton est simplement vrai et terrible. Pourtant, l'album regorge d'humanité et d'amour de l'autre, grâce notamment à des témoignages forts et un dessin vivant et attachant.

voir la fiche officielle ISBN 9782368461242