parution 20 juin 2012  éditeur The Hoochie Coochie  Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Roman graphique

Les Illusions

Victor Anthracite aime sa voisine d'appartement en secret. Pour le lui faire savoir, il lui écrit des mots à partir de lettres découpées dans les journaux. Entre illusion, biture et poésie, une chronique dépressive en forme de romance contrariée. Efficace


Les Illusions, bd chez The Hoochie Coochie de Auclin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©The Hoochie Coochie édition 2012

L'histoire :

Victor rêve de champignon géant, de journaux volants, de cactus et de dés, lorsque sonne son téléphone. Ça fait une heure que son pote l'attend au PMU pour le tirage législatif qui doit décider de la future majorité à l'Assemblée. Une fois arrivé au tabac du coin, les discussions de potes de bar vont bon train : un homme évoque l'imparable « paire de loches » de sa copine ; un autre son existence dépressive, tandis que s'égrènent les résultats du loto. Après avoir écumé quelques mousses en solitaire, Victor rentre chez lui, découpe les lettres du journal et rédige une déclaration d'amour anonyme à sa voisine d'appartement. En fond sonore, les tensions de la politique internationale sur RTL. La femme découvre alors sur son paillasson la fameuse lettre et juge son auteur comme aliéné. Presque seul et pas encore au chômage, Victor cherche désespérément l'âme sœur. Pas sûr pourtant que la technique soit la bonne. Quant à la Kro, elle lui permet d'entretenir ses rêves, ses fantasmes et ses illusions...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après l'intrigant Victor Anthracite et les trafiquants de parapluie, Gérald Auclin revient avec son antihéros dépressif et alcoolo, sorte de loser magnifique incapable de communiquer ses sentiments clairement, sinon par lettre. Bien que l'ambiance soit à l'orage et à la solitude, Victor et sa mine patibulaire suscite des réactions contraires, entre apitoiement pathétique et rire froid. Les Illusions fleure bon aussi la déprime quotidienne, les impasses existentielles, les discussions avinées et l'éternel retour de l'amour impossible. Le tableau est sombre, certes, mais la réalisation de Gérald Auclin est toujours juste et rigoureuse, son univers étant immédiatement attachant. Empruntant un noir et blanc de circonstance, le trait est cassé, brisé, comme pour mieux souligner l'absence de perspective. Aussi, l'auteur joue-t-il avec les genres et les ambiances : souvent inquiétantes et froides, parfois absurdes, mélancoliques ou drôles, entre romance dépressive et poésie hallucinatoire. Car la seule échappatoire qu'a trouvée Victor à une vie morne, aseptisée et lénifiante, c'est le rêve, territoire où il développe ses pulsions refoulées et ses fantasmes, qui ont un autre nom, les illusions... Comme le souligne l'éditeur, voilà finalement un livre plein d'amitié et de drague complexée, d'obsessions sexuelles et de brumes d'alcool, de poésie et d'hallucinations, pour un réconfort à la solitude des losers amoureux. Le tout mis en musique, c'est de circonstance, par Serge Gainsbourg et sa chanson Alcool. Gare parfois au réel, père d'illusions au goût amer...

voir la fiche officielle ISBN 9782916049243