parution 08 mai 2013  éditeur Treize étrange  Public ado / adulte  Thème Historique, Policier

M'sieur Maurice

La Dauphine jaune

La recherche du scénario idéal sur les routes belges ou à St Nazaire dans les années 50-60. Une biographie romancée de Maurice Tillieux, pour les fans du créateur de Gil Jourdan.


M'sieur Maurice : La Dauphine jaune (0), bd chez Treize étrange de Bazile, Magne
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Treize étrange édition 2013

L'histoire :

Au milieu des années 50, un auteur de BD du nom de M.Maurice est sans cesse en quête du scénario idéal. L'idée qui saura séduire son éditeur, tout en ne marchant pas sur les plate-bandes de ses collègues plus célèbres. Pas facile pour le très prolifique Maurice Tillieux, créateur de séries qui peinent à rencontrer le succès escompté. Il faut dire que la concurrence est rude, quand arrivé à St Nazaire, les habitants du coin le confondent avec Hergé, au point de lui demander une dédicace sur Les Sept Boules de Cristal. Mais Tillieux ne renonce pas. Il multiplie les idées de scénario et propose projet sur projet. Sûr de son talent, il brode sur chaque événement pour élaborer une nouvelle piste d'intrigue, et rebondit sur le commentaire d'un rédacteur en chef de chez Dupuis, qui appelle Jourdan le Monsieur Jourdain du Bourgeois Gentilhomme. Un personnage est né, et Tillieux se voit finalement attribuer un budget pour aller à l'étranger effectuer des repérages pour une aventure à publier dans Spirou, l'hebdomadaire de BD belge le plus important. Il écumera les pubs anglais à le recherche d'une idée qui ne viendra pas forcément de la manière prévue. Le processus créatif d'un des grands auteurs de la BD des années 50 était atypique, comme tous ses compagnons de route de l'époque : Bob de Moor, François Walthery ou Will peuvent en témoigner...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bienveillante et documentée, cette biographie romancée d'un des auteurs cultes des années 50-60 demande un minimum de passion et de connaissance au lecteur pour en apprécier les subtilités. Une avalanche de références situent Maurice Tillieux dans l'élaboration des scénarios des albums cultes de Gil Jourdan que sont Popaïne et Vieux Tableaux, La Voiture Immergée ou Les cargos du Crépuscule. Ces aventures publiées sous couvertures souples arrivent aujourd'hui juste derrière les classiques absolus que sont Tintin, Blake et Mortimer ou Spirou et Fantasio dans le top des collectionneurs et des fans historiques des classiques de la BD franco-belge. Tillieux était bourré de talent, un très prolifique scénariste, qui était aussi capable de démarrer un album sans en avoir parfaitement structuré la fin, se laissant porter par des impressions ou des sensations qui primaient sur la stricte construction. Mais son humour et ses jeux de mots ont fait date, l'apparente légèreté de son trait ou la qualité de ses décors étant d'une modernité comparable au Franquin de l'époque. Bruno Bazile, l'auteur de cette sorte de road-movie d'un auteur en recherche permanente rend à Maurice Tillieux un gentil hommage, tout en superficialité délibérée. Il met en avant ses relations avec ses nombreux collaborateurs, dont Gos qui dessina Gil Jourdan pour ses derniers albums, jusqu'à ce que Tillieux décide qu'il allait reprendre son personnage à son compte. Avec son trait semi-réaliste qui ne singe à aucun moment son auteur fétiche, il nous promène de référence en référence, et nous touche avec finesse dans la très belle scène de fin de l'album.

voir la fiche officielle ISBN 9782723485685