Les Enquêtes surnaturelles de Mina T1 : Descente aux enfers ! (0), bd chez Vents d'Ouest de Murail, Laurel ©Vents d'Ouest édition 2011

Les Enquêtes surnaturelles de Mina T1

Descente aux enfers !

Mina, petite sœur de Carmilla, propose des consultations occultes en ligne, sous le pseudo de madame Divina. Jusqu’au jour où elle doit affronter… Blanche Neige ! Un cross-over du Journal de Carmilla, sous le prisme de la sorcellerie.

L'histoire : Madame Gisèle, la jeune bibliothécaire, passe régulièrement des deals secrets avec madame Divina, une petite vieille spécialiste des mondes occultes. En effet, pour obtenir les philtres d’amour de la voyante, Gisèle exfiltre des sous-sols poussiéreux de son établissement des ouvrages interdits, traitant de magie noire ou d’incantations diaboliques. Elle les remet tranquillement à la petite Mina, la petite-fille de madame Divina, qui procède aux échanges. Gisèle ignore cependant que Divina et Mina ne sont qu’une seule et même personne ! Mina se grime en effet en Divina pour assurer toutes ses consultations pas Internet, à l’aide de sa webcam. Elle se fait aider pour cela de son « grimoire », un programme informatique qu’elle enrichit régulièrement en lui faisait « manger » le contenu des bouquins dénichés par Gisèle. Ainsi va le train-train de Mina, qui résout le plus souvent de minables problèmes même pas effrayants, et qui n’ont rien d’ésotérique. Jusqu’au jour où Julie, l’aide-bibliothécaire un peu complexée de Gisèle, est retrouvée comateuse dans les sous-sols de la bibliothèque…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Portés par le succès de leur série Le journal de Carmilla, les auteurs Lorris Murail et Laurel imaginent aujourd’hui un cross-over dans un registre distinct de la chronique sociale, mais tout aussi léger et jovial. A travers Les enquêtes surnaturelles de Mina, alias la petite sœur surdouée de Carmilla, ils surfent sur l‘engouement des djeunz pour Harry Potter en particulier et la sorcellerie gentillette ou gothisante en général. Ici, Mina marche donc sur les plates-bandes d’une certaine Alexia chez Dupuis, montrant des compétences sûres et assumées dans sa maîtrise de la chose occulte. Bon, certes, soit, pourquoi pas… A défaut de convaincre les adultes, en raison de la trivialité d’un registre où tout est possible mais rien n’est surprenant, cette première histoire divertira peut-être les plus jeunes. D’autant plus que le dessin est tout rond, tout simple, tout lisible, soit parfaitement adapté à la cible des 8-13 ans. L’axe le plus intéressant de cette nouvelle série, se situe à travers l’adaptation de la petite héroïne aux outils technologiques d’aujourd’hui, pour pratiquer son commerce ésotérique. La sorcière du XXIe siècle est née, elle est joviale et s’appelle Mina…

  • scénar dessin


30 janvier 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 9.95-5% = 9.45

sur


Les Enquêtes surnaturelles de Mina T1 : Descente aux enfers ! (0), bd chez Vents d'Ouest de Murail, Laurel ©Vents d'Ouest édition 2011

19 janvier 2011

Vents d'Ouest

voir la fiche officielle

9782749305721

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Humour

Les Enquêtes surnaturelles de Mina série en cours en France
1 album paru