parution 01 février 2007  éditeur Vents d'Ouest  collection Turbulences
 Public ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

Spaghetti Brothers T14

Le père Frank Centobbuchi assiste à une succession d'actes manqués qui touchent ses paroissiens. Dieu a abandonné les hommes, ou pire, il se distrait de leurs malheurs. La série prend un nouveau souffle...


 Spaghetti Brothers T14, bd chez Vents d'Ouest de Trillo, Mandrafina, Ruby
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2007

L'histoire :

Une vieille femme demande le père Centobucchi pour l’extrême onction. Avant de passer à trépas, elle veut confesser au jeune prêtre qu’elle a poussé son propre fils Tom à assassiner l’amant de sa sœur, un jeune italien qui ne trouvait pas grâce à ses yeux. Mais au moment de la mise en terre, Dick réapparaît. Tom n’a pas trouvé le courage de lui tirer dessus à bout portant. Il devra cependant vivre le reste de ses jours avec le remord d’avoir fait mourir sa mère de chagrin, pour un crime qu’il n’avait même pas commis…
Joe vient d’apprendre de la bouche de son médecin qu’il était atteint d’une maladie incurable dont l’issue est proche. Joe se précipite auprès du père Frank, se confesse et annonce qu’il va réaliser une bonne action avant de mourir. Il se lance alors dans un nettoyage très radical du quartier. Après avoir descendu une bonne demie douzaine de mafieux notoires, il est lui-même abattu. Quelques temps après, un médecin tout penaud, agenouillé dans le confessionnal du père Frank, avoue qu’il s’est totalement trompé dans son diagnostic et que son patient, Joe, n’avait rien de grave…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les scènes ordinaires dans la Little Italie des années 20 se succèdent, dans un épisode mordant et cruel. Les rendez-vous manqués avec la vie, avec la conscience, forment la trame de ce quatorzième épisode. La succession de ces 6 nouvelles historiettes sur ce thème amplifie le sentiment très dérangeant que l’on n’est pas maître de son destin. Et ici, le hasard précède souvent la grande faucheuse. Carlos Trillo s’essaie à des scénarii plus philosophiques qu’il n’y parait et donne, du même coup, un nouveau souffle à la série. Sur un classique découpage en gaufrier (6 cases carrées par planche), Domingo Mandrafina au dessin est égal à lui-même. Les regards et les expressions traduisent parfaitement les sentiments des membres de la famille Centobucchi et de leurs voisins de quartier et d’infortune. Les haines, les déceptions, les douleurs, envahissent les visages sous le regard résigné et compatissant de l’homme d’église. Les inconditionnels de la série seront enchantés et les autres devront faire attention à ne pas être victime d’une balle perdue…

voir la fiche officielle ISBN 9782749302874