parution 29 mai 2013  éditeur Vents d'Ouest  Public enfant / ado / adulte  Thème Sport - Baston, Humour, Sentimental

Théa cavalière T1

Théa, collégienne en classe de 3ème, découvre son nouveau club équestre, apprivoise Jump, houspille sa sœur Pénélope et plaisante avec Jules. Une nouvelle série jeunesse savamment concoctée pour charmer les amatrices d’équitation !


 Théa cavalière T1, bd chez Vents d'Ouest de Schulz, Peignen, Nouveau, Croix
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2013

L'histoire :

En rentrant à sa maison, après les grandes vacances, Théa apprend par son courrier une bien mauvaise nouvelle. Le club d’équitation, auquel elle tenait tant, a été remplacé. Cela signifie qu’elle ne reverra plus India, le cheval auquel elle était terriblement attachée. Elle partage aussitôt sa tristesse en téléphonant à Jules, son meilleur ami de sa classe de 3ème, qui est également un partenaire d’équitation. Quelques jours plus tard, c’est la rentrée au collège pour elle et sa petite sœur Pénélope, qui elle, entre en 6ème cette année ! Après les premiers jours d’adaptation en classe, finger-in-ze-noze, les deux frangines découvrent aussi leur nouveau club équestre. Sans cesser de penser à India, Théa s’attache rapidement à un cheval baptisé « Jump ». En revanche, elle sympathise beaucoup moins avec Bérénice, une pimbêche qui se vante de son palmarès équestre. Puis Théa et Pénélope font la connaissance de Philippe, le nouvel instructeur, très gentil. Celui-ci les met dans les meilleures dispositions pour que les filles vivent au mieux leur passion pour le cheval…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le titre et la couverture sont des indices explicites : Théa cavalière est une nouvelle série BD impeccablement formatée pour les fifilles qui aiment trop-trop les chevaux, dans la droite lignée de la série TV Grand Galop (ou ses ersatz BD). Pareillement, des copines vivent ici des aventures en marge de leur club équestre et il y a la même garce hautaine de service qui mérite des baffes. Comme pour désamorcer la comparaison, les personnages se font la remarque en contemplant leur club en page10. Au premier abord, le chara-design aux formes très géométriques peut laisser craindre une histoire niaiseuse et eu peu creuse, aux motivations uniquement plagiaires… Ne vous arrêtez surtout pas à cet apriori : ce premier épisode se montre au contraire savamment calibré, très agréable et tout à fait engageant pour débuter la collec’. Primo, les personnages crédibles et attachants ont tous leur petite profondeur psychologique – pas trop quand même, faut pas exagérer, on reste dans un ouvrage pour la jeunesse. Deuzio, leurs aventures adoptent une juste quantité de dialogues, de tensions, de préoccupations du quotidien, de belles amitié et de rancœurs, sans jamais que ce soit débilissant. Tertio, sous l’impulsion de la coscénariste Emma Schultz, ex-journaliste équestre, les fans d’équitation réviseront réellement leur pratique : Théa suit des cours bien expliqués, achète un équipement complet, apprend des anecdotes… Enfin, le dessin de Thierry Nouveau se montre bien plus abouti et dense que ses faciès ne le laissent penser (chez le Lombard, il avait auparavant réalisé Léo et Lola, pour un public beaucoup plus jeune). Bref, ce premier opus montre donc une excellente assise, qui conquerra assurément son public cible (7-13 ans ?).

voir la fiche officielle ISBN 9782749307121