parution 02 novembre 2016  éditeur Warum  Public adulte  Thème Roman graphique, Fantastique - Etrange

Les Contes du suicidé

L'Amour, la Mort, la beauté des sentiments exacerbés. Cette BD qui propose des adaptations des nouvelles de l'écrivain uruguayen Horacio Quiroga plaira à tout amateur de Romantisme, avec de superbes dessins réalisés par le fils de Carlos Nine.


Les Contes du suicidé, bd chez Warum de Ortiz, Quiroga, Nine
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
©Warum édition 2016

L'histoire :

Comme la plupart des femmes de cette époque, elle se maria jeune. Mais elle avait l'immense chance de s'être unie à l'homme qu'elle aimait. Sa lune de miel fut le plus grand frisson de sa vie. Blonde, angélique et timide, ses fantasmes enfantins de jeune mariée furent, hélas, vite glacés par la froideur de son époux. Ses sentiments étaient des plus profonds. Lui l'aimait assurément, mais jamais ne le montrait. Bien sûr, elle aurait préféré moins d'austérité sous le ciel de son bonheur rêvé, elle aurait espéré plus d'insouciance et une tendresse expansive. Malgré tout, ils vécurent les trois premiers mois de façon idyllique, avant qu'elle ne se mette à dépérir mystérieusement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dès la prise en main de cet ouvrage aux dimensions peu communes, plus haut que large, un peu comme un format à l'italienne inversé dans le sens vertical, la curiosité du lecteur est piquée à vif. La superbe couverture, annonciatrice de la beauté des graphismes de Lucas Nine (le fils de Carlos Nine), le joli travail de surimpression réalisé par l'imprimeur, l'ambiance gothique qui s'en dégage, sont autant d'éléments qui constituent une belle invitation. En 3 histoires courtes, adaptées par Lauturo Ortiz (scénariste lui aussi argentin) des nouvelles de l'écrivain uruguayen du début du XXème siècle Horacio Quiroga, on est pris à la gorge. Eros et Thanatos. L'Amour, la vie, la mort. Une épouse transie d'Amour qui meurt à petit feu, deux amants fous l'un de l'autre qui vivent une passion suicidaire, un veuf qui n'arrivera jamais à faire son deuil, c'est aussi beau que désespéré. Si par moments l'ambiance mystérieuse flirte avec un fantastique rappelant Edgar Poe, on se situe dans la droite lignée des œuvres romantiques. L'élégance des textes s'appuie sur la beauté des dessins. La narration prend un tour souvent perturbant, avec un phrasé qui claque et semble si dur pour décrire les sentiments les plus beaux. Mais la poésie graphique de « Nine Jr » constitue un merveilleux contrepoint. Elle caresse l’œil et l'embarque dans d'étranges visions, souvent noires comme les tréfonds de l'âme Étrange et envoûtante, cette BD est une réelle surprise. De celles qui donnent envie d'aller vers la littérature de l'auteur dont elle s'inspire à la source. Une curiosité à l’originalité rare et précieuse.

voir la fiche officielle ISBN 9782365352536