parution 20 janvier 2017  éditeur Zéphyr  Public ado / adulte  Thème Guerre

Forces Aériennes Françaises Libres T6

La bataille de Télémark

L'Angleterre a confié à une poignée de pilotes français ses redoutables Spitfire. Alors que les sabotages se multiplient, un commando progresse en Norvege. Sur terre comme dans les airs, l'action est omniprésente !


 Forces Aériennes Françaises Libres T6 : La bataille de Télémark (0), bd chez Zéphyr de Wallace, Agosto
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Zéphyr édition 2017

L'histoire :

Hiver 1942. Le Squadron 340 abrite quelques pilotes français. Parmi les officiers britanniques, certains grincent des dents : les frogs font de la casse et on se demande si leur confier le fleuron de l'aviation anglaise, le Spitfire, n'est pas donner de la confiture aux cochons. Les choses ne s'arrangent pas quand le Squadron connaît une multiplication d'incidents graves : casses moteurs, mitrailleuses qui tombent en rade, fuites de carburant et trains d'atterrissage qui se brisent... Une somme de soucis qui attirent les soupçons : il y a un saboteur dans la base ! A des milliers de kilomètres de là, un commando progresse lentement en Norvège. Son objectif : mettre la main sur un chercheur dont les travaux pourraient bien être décisifs pour le Reich et doter Hitler de la bombe atomique...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La première remarque qu'on se doit de faire tient à l'objet en lui-même. Quel beau livre ! Grand format, une couverture au grain soyeux et une qualité de papier qui confirme le plaisir à le manipuler. Pour ce qui est de l'histoire, qui trouve ici sa conclusion, on est en présence d'un pur récit de guerre. Le drame est au rendez-vous, avec sa cohorte d'actes de bravoure et de prises de responsabilité. Si le rythme fait penser à un roman mené tambour battant, l'exactitude pointilleuse des évènements amène un aspect réaliste, pour ne pas dire historique. La trame de cette histoire, qui finit mal pour bien des protagonistes, embarque le lecteur sur deux théâtres d'opérations bien distincts. D'un côté, les aviateurs s'échinent à descendre les Messerschmitt et le lecteur se régalera des scènes de combats aériens. Et de l'autre, c'est dans le froid glacial de la Norvège qu'un commando progresse avec les plus grandes peines, traqué par les Nazis. C'est tendu du début à la fin et Wallace livre une galerie de personnages attachants. On peut même lui tirer un coup de chapeau, car il souligne aussi la complexité des relations entre les hommes et les femmes, d'autant plus en temps de guerre. Stephan Agosto fait aussi un sacré bon boulot. Irréprochable pour tous les engins militaires, il livre un trait agréable pour ce qui est de l'animation de ses personnages et des décors. Ses aquarelles viennent également bonifier le visuel. Voici donc une série qui s'achève de bien belle manière, De Gaulle lui même faisant son apparition au moment du tomber de rideau. Vive la France libre !

ISBN 9782361181857