parution 01 juin 1986  éditeur Albin Michel  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur Independant

La chute de la maison Usher

Quand une légende littéraire est adaptée par un maître du comics contemporain, le résultat ne peut qu'être fantastique ! Un petit classique en couleurs, qui sera suivi plusieurs années après du noir et blanc de « L'antre de l'horreur »…


La chute de la maison Usher, comics chez Albin Michel de Corben
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Albin Michel édition 1986

L'histoire :

« Pendant toute une journée d'automne, journée fuligineuse, sombre et muette, où les nuages pesaient lourds et bas dans le ciel, j'avais traversé seul et à cheval une étendue de pays particulièrement lugubre. Enfin, comme les ombres du soir approchaient, je me trouvai en vue de la mélancolique maison Usher. Je ne sais comment cela se fit, mais au premier coup d'œil que je jetai sur le bâtiment, un sentiment d'insupportable tristesse pénétra mon âme »…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On ne présente plus Richard Corben, que tous les amateurs de comics connaissent pour son travail depuis des années, et dont chaque publication est aussi rare que précieuse. Quant à Poe, sa renommée ressort de la légende, initiée par les traductions de Baudelaire et Mallarmé… Ses histoires (aux qualités) extraordinaires ont fait l'objet de très nombreuses adaptations, plus ou moins libres. Ici, on se régalera des reprises de texte, pour un travail qui se veut très fidèle au texte. Tout se passe comme si Corben avait réussi à mettre en images celles qui lui sont venues en s'imprégnant de la poésie mystérieuse et macabre de cette fameuse nouvelle. Son travail d'adaptation est en effet remarquable en cela qu'il réussit l'exploit de construire un visuel d'une beauté inquiétante, qui prépare aux conclusions ponctuées par des scènes de pure épouvante. Une étrange esthétique renforcée par les couleurs appliquées par l'artiste. On notera que l'album contient également l'adaptation de deux autres nouvelles : « Le corbeau » (8 planches) et « Ombres » (7 planches). Un album qui vaut le détour, surtout quand on sait que 25 après, Corben (et quelques auteurs de son choix) remet le couvert, en noir et blanc cette fois, et en s'accordant de grandes libertés avec L'antre de la peur

ISBN 9782226025678