parution 10 novembre 2017  éditeur Ankama  collection Label 619
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Chronique sociale Independant

Mutafukaz' Puta Madre

À douze ans, Jesus est enfermé en prison pour le meurtre de son petit frère, crime dont il est innocent. Là-bas, sa vie va prendre une tournure bien moins réjouissante. Un spin-off à Mutafukaz percutant, intelligent et saisissant.


Mutafukaz' Puta Madre, comics chez Ankama de Run, Neyef
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Durant les douze premières années de sa vie, Jesus a grandi auprès de sa mère dans un bled paumé au sud de la Californie. Son petit frère de 3 ans, Pico, n'a pas lui non plus de papa. Un soir d'Halloween, Jesus observe et communique avec un spectre à tête de citrouille à qui il donne le nom de Spooky. Ce dernier l'incite à faire de vilaines choses mais le petit garçon n'écoute pas les mauvais conseils. Un jour, Pico est retrouvé mort à la maison. L'enfant a tout l'air d'avoir été tué par plusieurs coups à la tête. La police arrive très vite à la déduction que Jesus est le coupable. Les faits semblent l'indiquer, alors que le garçon dit n'avoir rien fait. Le procès a lieu et le petit garçon est condamné à sept ans de prison. Incarcéré dans un établissement comme les autres, au milieu d'adultes, il est d'abord mis dans une cellule isolée afin d 'être protégé. Jesus reçoit de moins en moins de visites de sa mère à mesure que les semaines passent. Un beau jour, elle ne vient même plus. En ayant marre de l'isolement, le petit garçon finit par mettre le feu à sa cellule. Il va être placé dans une autre, avec un codétenu bien plus expérimenté dans le crime que lui. Le début de la fin pour cet enfant...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Véritable bande dessiné au croisement des genres, Mutafukaz a permis aux lecteurs de découvrir l'incroyable talent de Run (Guillaume Renard de son vrai nom). Depuis, celui-ci a lancé de multiples projets allant de Doggybags au Label 619 en passant par l'adaptation cinématographique de sa propre série. Toujours enclin à développer de nouvelles idées, il s'est associé à Neyef pour imaginer un spin-off à Mutafukaz, un récit en 6 parties publié dans un premier temps en 6 fascicules et qui sont à présent réunis en un très bel album. L'histoire s'écarte des figures connues de la série comme Angelino ou Vinz pour mettre en avant un petit garçon, Jesus, qui va se retrouver en prison à l'âge de 12 ans pour le meurtre de son petit frère, un crime qu'il n'a pas commis. Entre la fin de l'innocence et un parcours de vie que personne ne souhaiterait à quiconque, Run va nous plonger dans une Amérique que peu connaissent, loin du fameux rêve clinquant et dégoulinant de billets verts que certains aiment diffuser. Tout d'abord, nous allons suivre le héros dans un univers carcéral impitoyable où seules les alliances et la force peuvent sauver ceux qui s'y trouvent, puis ensuite dans des zones de parias, l'intégration dans un gang de bikers... Partout où Jesus passe, la violence est là. L'espoir n'est jamais envisageable et la survie est loin d'être acquise dans une société où l'injustice et les inégalités pullulent. Puta Madre est un album puissant en terme de thèmes abordés, intelligent dans la manière dont les aberrations et la violence sont dénoncées mais aussi émotionnellement troublant. Run parvient à travers certaines compositions à nous émouvoir du sort de ce personnage foncièrement naïf et bon au début de l'album. La combinaison des dessins de Run et de Neyef fonctionne du tonnerre et se révèle divinement savoureuse. Les planches sont soignées, détaillées et la colorisation n'est pas en reste. Si la couverture mentionne logiquement que Puta Madre est un spin-off à Mutafukaz, sachez que rien ne vous empêche d'entamer la lecture de l'ouvrage et de profiter pleinement des qualités de celui-ci. Mieux encore, il vous convaincra de vous lancer dans la série principale si ce n'est pas déjà fait. Run continue d'explorer certains de ses sujets de prédilection avec une verve et une envie toujours aussi présente. Une vraie baffe qui vous donne envie de retendre l'autre joue !

ISBN 9791033504849