parution 01 janvier 1995  éditeur Arboris  Public ado / adulte  Thème Policier, Independant

Button Man T1

Jouer, et tuer

Un homme visiblement blessé et au bord de la folie débarque chez un psychiatre. Il lui confie être impliqué dans un jeu macabre : il remplit des contrats pour un commanditaire inconnu. Début d'une série trop méconnue.


 Button Man T1 : Jouer, et tuer (0), comics chez Arboris de Wagner, Ranson
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Quelque part en Angleterre, de nos jours. Un homme sonne au cabinet du Dr Spalding et exige d'être reçu immédiatement. Il se présente comme étant Harry Exton. Il saigne mais prétend qu'il ne s'agit que d'une égratignure. Le psy décroche son téléphone en indiquant qu'il appelle une ambulance, mais l'homme qu'il reçoit le met en joug : «pas question ! »... Harry s'installe sur le divan et commence à raconter son histoire. Ancien militaire, il a assassiné 19 personnes. Mais il n'est pas un psychotique ni un serial killer. C'est un professionnel, qui a accompli des contrats dans le cadre d'un jeu. Un commanditaire inconnu l'appelle, pour lui donner la mission d'abattre un homme, qui joue le même jeu. Or il ne souhaite plus jouer. Mais il n'est plus libre d'arrêter, car le commanditaire ne l'entend pas de cette oreille...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Publié initialement dans la fameuse revue 2000 AD, Button Man a tout du polar noir. En quelques planches, on trempe dans le sale bain d'un jeu macabre, où le tueur est dépassé par ce qui se joue entre commanditaires. La confession de Harry commence et les flashbacks épousent le récit qu'il livre au psychiatre. Si le procédé narratif est assez classique, tout comme l'archétype qu'épouse le personne de Harry, un gars aussi froid qu'intelligent, le lecteur sera très vite séduit par la fluidité du récit. Dialogues bien sentis et allant à l'essentiel, ce qu'il faut de mystère reposant sur une tension permanente et action à gogo (ça sulfate sérieusement chez nos amis brittons) sont les ressorts de cette histoire sombre. Quant au dessin d'Arthur Ranson, il est juste idéal. Son style assez réaliste, qui privilégie la sobriété tout en incluant les détails amène un aspect cinématographique au visuel. Les aplats noir succèdent aux cross-hatching et les décors font toujours l'objet d'un grand soin.L'artiste revendiquait à cette époque l'influence de Brian Bolland, si cela peut éclairer les choses... Pour résumer, ce premier tome installe de façon très efficace une histoire de porte-flingues, dont on a hâte de connaître tous les tenants et aboutissants.

ISBN 9789034410382