parution 31 août 2018  éditeur Bliss Comics  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Historique, Horreur Super-héros

Britannia T2

Ceux qui vont mourir

Antonius doit enquêter sur des morts étranges et effroyables qui ont lieu dans le temple d'Apollon. Un deuxième tome qui mêle habilement les genres mais qui ne fait pas dans la dentelle. «Ô Tempora, Ô Mores !».


 Britannia T2 : Ceux qui vont mourir  (0), comics chez Bliss Comics de Milligan, Juan Jose Ryp, De La Torre, Lee, d' Armata, Nord
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bliss Comics édition 2018

L'histoire :

Antonius Axia marche dans les rues de Rome avec Bran. Les deux amis recherchent trois nobles qui ont disparu. Ils ont cherché partout mais ils sont introuvables. Antonius a encore une idée : ils pourraient être dans la maison du temple d'Apollon. Il avait malheureusement raison car le spectacle qu'ils décrivent est atroce. Les trois Romains gisent dans une mare de sang, ils ont été éventrés devant la statue d'Apollon. Le carnage est effroyable mais une autre surprise les attend : la statue d'Apollon prend vie et leur parle, l'espace de quelques secondes. Antonius profite du silence et du calme pour inspecter les corps mais, à sa grande surprise, il ne découvre aucune trace d'animaux et les blessures énormes ne sont pas naturelles. Cette sombre affaire remue le palais de Néron. L'empereur prie pour avoir la vérité. Les sénateurs sont persuadés que cet acte est dû aux Vestales. Néron doit s'y rendre pour comprendre tout ceci. Il vient rendre visite aux Vierges adoratrices de Vesta et l'échange est houleux. Les sénateurs sous-entendent que l'une d'entre elles n'a pas respecté son vœu de chasteté mais les prêtresses s'offusquent. Elles sont persuadées que les dieux n'ont rien à voir avec ces meurtres. Toujours est-il que Néron leur ordonne de prier et faire le nécessaire pour que cette sombre histoire soit éclaircie. Rubria fait alors appel à Antonius : la situation est urgente et il faut qu'il retrouve les coupables au plus vite...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La série Britannia continue avec ce tome 2. Comme le premier opus, Peter Milligan propose une nouvelle enquête du centurion Antonius Axia qui ne manque pas de complexité. En effet, tout se mêle allègrement dans cette série : horreur et histoire, thriller et magie font bon ménage dans un style complètement débridé. Imaginez le puissant Néron face à une étrange malédiction qui tue les citoyens romains dans le temple d'Apollon... En toile de fond, on trouve également les célèbres combats de gladiateurs qui auront également un rôle à jouer dans l'intrigue. Complot, sorcellerie, jeu du cirque, meurtre effroyable : Antonius n'est pas au bout de ses peines. Le propos est donc ambitieux et l'ensemble plutôt bien mené. Malheureusement, beaucoup de passages manquent de finesse et ressemblent parfois à un grand cirque (comme les jeux du même nom). Difficile de croire à une femme gladiateur qui bat tous ses adversaires sans même avoir appris l'art du combat, encore plus improbable le combat dans l'arène qui oppose toute une armée contre nos deux héros sans compter la folie largement exagérée de la sorcière Elissa. Dommage car l'idée de base était porteuse. On appréciera quand même l'outrecuidance du dessin de Juan José Ryp qui sait être à la fois élégant dans son trait tout en proposant parfois des cases d'une violence rare. Toute la grandeur et la décadence de Rome sont représentées par cette série...

voir la fiche officielle ISBN 9782375781289