parution 15 juin 2012  éditeur Çà et là  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Independant

Le Dramaturge

Le dramaturge a accumulé toute sa vie prix et récompenses pour ses textes. Seulement voilà, antipathique et asocial, il vieillit seul et peine à trouver sa place dans le monde réel. La chronique âpre mais touchante d’un artiste qui s'éveille à la vie.


Le Dramaturge, comics chez Çà et là de White, Campbell
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Çà et là édition 2012

L'histoire :

Le dramaturge est fier, antipathique et parfois méprisant. Sûr de son talent, il a accumulé toute sa vie prix et récompenses pour ses textes et scénarii, adaptés au cinéma ou à la télé. Célibataire vieillissant, le dramaturge mène une vie en solitaire faite de misère affective, de frustration et d’obsession pour les femmes. Les trajets en bus, les promenades dans la rue, les gens qu’ils croisent sont autant de sujets et de sources d’inspiration pour ce personnage en manque de sexe et d’amour, impotent social mal à l’aise en public, en face de jolies femmes surtout. Ainsi, il ne peut s’empêcher de reluquer les poitrines tout en éprouvant une honte immédiate…Pareil lorsqu’il surfe sur les sites pornos sur Internet. Un jour, il devra accueillir chez lui son frère handicapé mental. Pour s’occuper de lui, le dramaturge a fait appel à une infirmière à domicile. Peu à peu, des liens vont se tisser tandis que l’inspiration du dramaturge va se tarir. Absent au réel, absent aux sentiments, englué dans la pauvreté de sa vie sociale, sa rencontre avec l'infirmière va peut-être sonner comme une renaissance et signer la fin d’une brillante mais frustrante carrière…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ok, à première vue, Le Dramaturge avait tout pour nous rebuter : un quotidien morne et vide de sens, celui d’un artiste infatué, méprisant et antipathique, sorte d’anti-héros à la sexualité refoulée, obsédé par les jolies femmes et tiraillé par un désir qu’il lui est impossible d’assouvir sinon par Internet. Sauf que Daren White, armé d’une sobre et belle plume, a plutôt misé sur un ton aigre d’une grande justesse, un humour froid et une narration lucide. Résultat, on s'attache à ce personnage a priori désagréable. A l’appui d’une voix-off à la troisième personne, glaçante de neutralité et de détachement mais pleine d’ironie, White se moque gentiment de cet impotent social vieillissant qui a brillé par ses écrits mais échoué dans sa vie sentimentale. Intelligemment, White nous dit toute la frustration accumulée derrière les récompenses et l’insatisfaction névrosée qui en résulte. Ressort de son écriture, son obsession pour les femmes envahit constamment son imaginaire, un monde peuplé de nymphes toutes nues qui le narguent par des poses lascives au détour d’un rêve ou d’un souvenir. Mais notre dramaturge a-t-il complètement renoncé à une vie pleinement vécue ? N'est-il qu'un navire dépressif sourd au monde? Pas tout à fait. Car c’est au moment où l’artiste n’a plus rien à dire, à la fin de sa carrière, qu’il va (peut-être) renaître à la vie. Le dessinateur britannique du célèbre From Hell, Eddie Campbell, révèle lui un autre talent, celui d’aquarelliste inspiré, usant d’une esthétique défraîchie pour exprimer tendresse des souvenirs, amertume des occasions manquées ou perversion troublante des fantasmes de l’artiste, en trois strips élégants et dépouillés par page. Plus qu’un simple exercice de dérision ou de raillerie gratuite, Le Dramaturge est une réflexion touchante sur la solitude, le travail de création et le vieillissement, mais aussi l’autopsie désabusée de la vie d’un auteur qui, au crépuscule de sa vie, a perdu l’inspiration mais trouvé sa voie, celle du bonheur. Drame ou chance ? Victoire douce-amère plutôt. Quand le souffle créateur disparaît et la frustration faiblit, la vie du dramaturge peut alors commencer, et la page se fermer… A noter la belle traduction de J.P. Jennequin qui restitue toute la finesse d'écriture de Daren White.

ISBN 9782916207735