parution 15 novembre 2013  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Historique

Le Cinquième Beatles

Comment le flair incroyable d'un gérant de magasin de disques a permis aux Beatles de devenir le plus grand groupe du monde. Une bio très instructive sur quelques années de la vie de Brian Epstein.


Le Cinquième Beatles, comics chez Dargaud de Tiwary, Baker, Robinson
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2013

L'histoire :

Brian Epstein est un fils de bonne famille, patron d'un magasin de disques dans le Liverpool des années 60. Très bel homme, cet homosexuel ne peut vivre librement dans une Angleterre puritaine qui punit ce qu'elle considère comme un délit. Il est confronté à des doutes personnels profonds. Une collaboratrice lui parle d'un groupe de jeunes musiciens, fils d'ouvriers, qui se produit chaque soir dans un bar tout proche. Le premier contact avec ce jeune groupe et son noyau de premiers fans est une révélation pour lui, la première soirée au Cavern Club, une illumination absolue. Il a trouvé un sens à sa vie, il doit prendre en charge ces jeunes gens dont il sent le potentiel unique. Il n'est pourtant pas manager artistique, il n'a pour lui que sa sensibilité à fleur de peau, son goût pour les looks soignés, et bien entendu une vista incroyable. Il sait rapidement gagner la confiance des Beatles en décrochant pour eux, après de très nombreux refus, un premier contrat d'enregistrement. Dès lors, il peut s'occuper de tout : les lieux de concerts, les costumes chics qu'il impose aux quatre garçons, combinés avec la culture de leurs racines populaires. Un savant dosage de vision marketing, de culot commercial, et de flair artistique qui lui fait affirmer très tôt que les Beatles seront plus grands qu'Elvis. C'est le début d'une carrière couronnée d'un succès sans précédent, et d'une quête d'absolu, solitaire et désespérée.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Assez discret sur les Beatles eux-mêmes, ce travail biographique en BD est passionnant dans sa description des débuts du groupe mythique qui a révolutionné la musique. On y comprend la vision et la ténacité d'un homme qui a vu loin, au delà des modes de l'époque. Et le rôle de ce premier contrat, arraché au dernier décideur de chez EMI, un certain George Martin, à son retour de week-end. Sans Brian Epstein, les Beatles ne seraient pas devenus les Beatles, tout simplement. Une fois ce contexte décrit, l'album nous propose un parcours intime aux cotés du jeune dandy élégant, dont le sublime ennui le portera à dédier les dernières années de sa vie à de jeunes musiciens qu'il considère comme autant de joyaux individuels. Quelques étapes marquantes de la carrière des Beatles rythment les années 1962 à 1967 qui sont retracées ici. Mais en toile de fond se tisse une histoire personnelle pleine de tiraillements amoureux et de difficultés à vivre. La réalisation de cette biographie est graphiquement très efficace, dans des tons propres aux graphic novels américains modernes, ultra lisibles et cinématographiques. Quelques cases reproduites sur des pages successives (prodiges de l'informatique) irriteront le lecteur observateur, mais sans remettre en cause la valeur du travail d'Andrew Robinson et Kyle Baker. Cet album est riche avant tout des recherches du scénariste Vivek Tiwary, qui vont beaucoup plus loin que recenser des poncifs sur la vie d'Epstein. C'est un travail de fond qui nous est livré ici, riche et dense, et qui trouve dans le format BD un très bon moyen de toucher le public, en attendant une possible version cinématographique. Une belle idée cadeau pour vos amis fans des Fab'Four. Ils seront forcément intéressés.

voir la fiche officielle ISBN 9782205072624