parution 07 mai 2015  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Heroic-fantasy Independant

Nimona

Méchant un peu looser, Blackheart fait la connaissance d’une jeune fille métamorphe qui souhaite devenir son assistante et l’aider à faire le mal. Un one-shot drôle et vitaminé, né sur un blog…


Nimona, comics chez Dargaud de Stevenson
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2015

L'histoire :

Lord Ballister Blackheart est un méchant aux yeux de ses sujets. Il est aussi l’ennemi juré de Sire Ambrosius Goldenloin et des autres membres de l’Institut qui assurent la protection et le maintien de l’ordre au sein du royaume. Néanmoins, Blackheart n’est pas vraiment craint par les villageois, car ses plans machiavéliques ne sont en général que de simples pétards mouillés ! Un jour, une jeune femme du nom de Nimona se présente à son laboratoire avec l’ambition de devenir son assistante. Alors que le Lord s’apprête à la rembarrer, car une jeune fille lui semble d’aucune utilité, elle lui montre qu’elle est capable de changer d’apparence. En effet, Nimona peut facilement se transformer en n’importe quel être vivant. Blackheart revient donc sur sa décision et accepte de la prendre comme assistante, au moins à l’essai. Puis il lui montre les détails de son nouveau plan. Il a en effet prévu de kidnapper le Roi à l’aide d'un dragon génétiquement modifié, puis de demander une rançon en échange de sa libération. Nimona, elle, préférerait quelque chose de plus expéditif et de plus drôle. Par exemple, en semant le chaos dans le royaume puis en assassinant le Roi et chevalier Goldenloin. Son maître ne partage pas son envie et lui explique que même les méchants doivent respecter certaines règles et éviter les morts inutiles. Mais Nimona n’en fait qu’à sa tête et passe à l’action…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

la jeune auteur américaine Noëlle Stevenson s’est faite remarquer grâce à la publication de sa série Nimona sur son blog. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore la série ou qui ne seraient pas très doué en anglais, Dargaud propose aujourd’hui de découvrir l’aventure en album. Découpé en 11 chapitres et un épilogue, ce récit se situant dans un univers d’heroïc-fantasy propose de nous faire découvrir les péripéties d’une jeune fille capable de se transformer en n'importe quel être vivant, qui prête main-forte à un méchant qui n’en est pas vraiment un. En apparence, ce pitch peut sembler classique, mais le récit qui en résulte ne l’est pas du tout. En effet, l’auteure ne s’embarrasse pas d’introduction longuette en nous livrant dès le départ une intrigue rythmée et jouissive via le comportement frondeur de l’héroïne. Car Nimona a un goût prononcé pour les explosions et les carnages, elle use de son pouvoir comme un gamin capricieux. Rassurez-vous, son maître réussit à la calmer, tandis que réciproquement, elle le pousse à prendre plus de risques. Dynamique et hilarant, l’histoire gagne également en profondeur à chaque chapitre, via de courts flashbacks sur le passé des personnages. Bref cette histoire est fraîche et moderne, on redemande après avoir fini la lecture. Côté dessin, Stevenson nous offre des graphismes rappelant un peu le travail du duo Kerascoët, en moins maîtrisé et détaillé. Ça peut sembler léger, mais le tout gagne vraiment en efficacité au fil des pages. Cette aventure de 260 pages transporte et surprend du début à la fin…

voir la fiche officielle ISBN 9782205073829