parution 20 novembre 2013  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public enfant / ado / adulte  Thème Conte - Féerie, Independant

Château l'Attente T1

Les derniers habitants d'un château dans lequel une princesse se réveilla d'un sommeil de 100 ans, racontent leur histoire, sans grand rapport avec la légende d'antan. Un récit sans réel but, avec quelques longueurs, mais tellement rafraichissant !


 Château l'Attente T1, comics chez Delcourt de Medley
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Il était une fois un roi et une reine qui n'arrivaient pas à avoir d'enfant. Après consultation des sorcières du royaume, une fille naquit néanmoins. Mais l'une d'entre elles, négligée par le roi, lui prédit la mort à 15 ans, par une piqure de fuseau. Les sœurs de la méchante changèrent son destin : ce ne sera pas la mort, mais un sommeil de 100 ans, avant l'arrivée d'un prince charmant. A 15 ans, ce qui devait arriver arriva : la princesse se piqua le doigt avant de piquer un long, long somme... Tous les habitants de la ville s'enfuirent, au cas où le sortilège aurait quelques effets secondaires. 100 ans plus tard, un prince arriva dans la ville : un champ de ruine, en fait, à part le château, ma foi assez bien conservé. Il trouva une princesse, l'embrassa, et celle ci, illico, partit avec lui, laissant les derniers habitants de la ville médusés par tant de promptitude. Mais cela se passa il y a bien longtemps ! Car maintenant, si ce n'est la présence d'une poignée de personnages qui n'ont plus trop de rapports avec cette histoire ancienne, presque une légende, le château est presque abandonné... Et chacun de ces protagonistes a une histoire également presque légendaire à raconter !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Château l'attente est un pavé de 450 pages qui nous vient tout droit des États-Unis, scénarisé et dessiné en noir et blanc par une illustre inconnue : Linda Medley. L'histoire contée a bien un début, mais pas vraiment de fin. Entre les deux, pas vraiment de milieu non plus ! A vrai dire, il serait bien difficile de résumer cette somme de séquences, voire même d'en trouver simplement le fil, qui vagabonde ça et là d'un personnage à l'autre. Aux histoires d'ordre secondaire, s'ajoutent d'autres histoires d'ordre également secondaire, un bon nombre de personnages prenant tour à tour le devant de la scène pour devenir le point de mire de nos mirettes. L'histoire la plus étrange, et la plus longue, revient sans aucun doute à celle de cette sœur principale d'un ordre qui n'existe pas, jadis diseuse de bonne aventure à barbe, mariée au plus beau des dompteurs de lions... Ce conte est très imaginatif et très distrayant. Linda Medley nous entraine de pages en pages sans autre but ostentatoire, que celui de nous raconter une histoire farfelue avec grande simplicité. Un vrai faux conte de princesse, mais sans morale ! Le tout est certes parfois un peu longuet, mais cela dégage une telle fraicheur, une telle soif de juste raconter une belle (et longue !) histoire qu'on ne peut lui tenir rigueur des moments qui tournent un peu à vide, de notre envie passagère, en même temps que répressible, de sauter quelques pages, pour s'apercevoir que, tout de même, 4 heures ont passées entre le début et la fin. Le dessin est simple, d'un noir et blanc sans fioriture, sans encrage particulier. Le cadrage est comme le dessin : basique et immédiatement lisible. La lecture en est rendue d'autant plus fluide, et au final, cette galerie de personnages inattendue est la bienvenue dans toutes les collections !

ISBN 9782756039978