parution 01 juin 2007  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Policier

Criminal T1

Lâche

Lâche de réputation, Léo n'aurait jamais du accepter ce dernier braquage de « bijoux »... surtout avec la complicité des flics. Un thriller sombre à l'efficacité optimale !


 Criminal T1 : Lâche (0), comics chez Delcourt de Brubaker, Phillips, Staples
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

Ancien braqueur de banques et toujours pickpocket d’occasion, Léo a raccroché des gros contrats depuis des années. Le dernier hold-up a mal tourné, avec la mort de son ami Terry. Pour sa veuve, Greta, et sa fille, il se sent pourtant aujourd’hui obligé d’accepter un dernier contrat. Ce sont des flics ripoux qui lui proposent l’affaire : l’attaque d’un fourgon contenant 5 millions de diamants. Etant donné qu’il s’agit de pièces à conviction devant être convoyées discrètement jusqu’à un tribunal, la sécurité ne sera pas spécifiquement accrue. Logiquement, seuls ces flics bien informés connaitront la date et l’horaire du convoi. Léo fait alors appel à son seul pote de confiance, Donie la tremblote, qui joue quotidiennement les épileptiques dans une rame de métro pour dépouiller les passagers. Puis il met en pratique son plan, en ayant pris soin de se réserver des portes de sortie. Il sent qu’à un moment où un autre, il se fera doubler par les ripoux. Et il fait bien, car ça ne manque pas. Premièrement, si l’embouteillage destiné à bloquer le camion se met en place normalement, en revanche la manœuvre de diversion promise n’a jamais lieu. Ensuite, à peine Greta a-t-elle ouvert la porte du fourgon, qu’ils se font canarder par des flics soi-disant alliés. Enfin, la mallette de diamants contient véritablement 16 kilo d’héroïne pure…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

S’ils lisaient un peu plus de polars, les malfrats le sauraient depuis belle lurette : il ne faut jamais accepter un dernier-contrat-avant-de-raccrocher, ça se termine toujours en catastrophe. S’appuyant sur ce bon vieux poncif de genre, Ed Brubaker met néanmoins en place un thriller aux petits oignons. Dans une première partie, le schéma narratif est classique : un contrat, un casting, un braquage, une trahison. Classique mais subtil et surtout très efficace question suspens ! Le dessin réaliste de Sean Philipps (le dessinateur de 7 Psychopathes, pour Fabien Vehlmann), jouant sur des ombres et des encrages très appuyés, est ici parfaitement approprié. Un modèle du genre ! L’ambiance est sombre, les relations malsaines à souhait, la tension permanente, la perfidie meurtrière. Dans la deuxième partie, les personnages réagissent et font alors montre de leur véritable épaisseur. En prime, comme son nom l’indique, l’album chatouille la thématique de la lâcheté et en sonde les diverses origines. Ce héros jusqu’alors présenté comme pleutre, gagne sa respectabilité aux yeux du lecteur. La conclusion ne manque néanmoins pas d’être tout aussi tragique (ça aussi, c’est une règle du genre). Le récit a été publié outre atlantique en 5 fascicules comics, avant d’être compilé en France en one-shot (122 planches) par Delcourt, numéroté tome 1. Vu la réduction drastique dans l’effectif des protagonistes, nul doute que l’éventuel (et désirable !) tome 2 repartira sur de nouvelles bases toute neuves…

voir la fiche officielle ISBN 9782756009070