parution 04 juin 2013  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Policier, Fantastique - Etrange

Fatale T2

La main du diable

Les mystères s'épaississent autour de Joséphine et de la ténébreuse église de la méthode. Nicolas Lash parviendra-t-il à les éclaircir ou périra-t-il avant ? Suite d'un polar fantastique de plus en plus captivant.


 Fatale T2 : La main du diable (0), comics chez Delcourt de Brubaker, Phillips, Stewart
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Cela fait un an que Nicolas Lash a croisé la route de Joséphine lors de l'enterrement de son parrain Dominik Raines. Depuis, il a perdu sa jambe droite, est devenu paranoïaque et multiplie les recherches sur cette femme mystérieuse qui semble traverser les années sans vieillir. Alors qu'il a réussi à se faire dédommager par un éditeur pour écrire une biographie sur son parrain, Nicolas ne trouve aucune trace de Joséphine, si ce n'est une photographie où elle apparaît dans le fond. Une image datant de la fin des années 50. Plus tard, il est contacté par un détective prétendant avoir trouvé un coffre appartenant à son parrain. Ensemble, ils se rendent à la banque mais le coffre est vide, une femme serait passée quelques jours plus tôt... Pour Nicolas, il ne fait aucun doute qu'il s'agissait de Joséphine. En sortant de la banque, la paranoïa ressentie par Lash n'était pas infondée, car un homme qui le suivait discrètement le conduit dans une allée sombre.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les fans du tandem Ed Brubaker - Sean Phillips ont pu découvrir il y a quelques mois leur toute dernière collaboration avec Fatale. Ce premier volet présentait un polar teinté de fantastique à la Lovecraft. Les premiers épisodes installèrent doucement (trop ?) cette ambiance atypique et l'on attendait beaucoup de cette suite. La main du diable reprend un an après les sombres événements vécus par Nicolas Lash. Très vite, le récit repart dans un nouveau flashback où l'on retrouve la belle, que dis-je la divine, Joséphine à la fin des années 70. Cette fois-ci, Ed Brubaker met en avant le Hollywood de cette époque ainsi que les groupes sectaires qui y fleurissent. L'église de la méthode n'est autre que le lieu de prêche d'Hansel, cet être tentaculaire qui aime s'abreuvoir du sang qu'il fait couler. L'histoire captive véritablement, l'atmosphère étrange qui transpire de celle-ci est atypique au possible et les dessins de Sean Phillips ne font qu'amplifier cette impressiond'étrange. Le britannique est en grande forme d'ailleurs et livre ici une excellente prestation. Fatale se place sur la liste des séries à suivre et dévoile un potentiel plus grand qu'escompté.

voir la fiche officielle ISBN 9782756040837