parution 31 octobre 2008  éditeur Delcourt  collection Delcourt Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Les chroniques de Spawn T21

Spawn : A feu et à sang ! (kiosque)

McFarlane revient aux affaires en écrivant un nouveau scénario aux faux airs de soap-horreur peu intéressant. Heureusement, le Godslayer nous embarque vers les étranges et lointaines contrées d'Endra-La...


Les chroniques de Spawn T21 : Spawn : A feu et à sang ! (0), comics chez Delcourt de Holguin, Hine, McFarlane, Haberlin, Tan, Cansino, Han, Troy, Hannin, Capullo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Spawn #180, #181 : The Best of Time (Prémonitions et Les meilleurs moments) : Mordu par un vampire dont il ignore la nature exacte, le Spawn est mal en point. Penchés à ses côtés, son frère Marc et Nyx la sorcière, constatent qu'il est plongé dans le coma. Il semble désormais voué à un combat intérieur... Dans le même temps, la petite Cyan multiplie les hallucinations. Elle est maintenant persuadée que le Hellspawn va s'en prendre à sa mère...
- Spawn Godslayer #6 : Return To Endra-La (Retour à Endra-La) : Alors que Bairn a abattu Ushrek, le Seigneur de l'Hiver, il retrouve en compagnie de Dromo, voleur de son état et bâtard du Roi, son navire et sa compagne Neva. Mais celle-ci porte désormais une armure très ressemblante à celle du Tueur de Dieux. Et la voici qui lui demande de retourner sur les Terres d'Endra-La, où elle fut assassinée de la main même de Bairn...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une quinzaine d'épisodes où David Hine a eu les mains totalement libres, Todd McFarlane reprend du pouvoir auprès de son personnage maudit, en intégrant à nouveau l'écriture du scénario. Et c'est un retour mi-figue mi-raisin qu'opère le canadien. Le programme concocté peut se résumer en une sorte de mix soap-horreur ! En effet on repart pour un tour dans la complainte des amants maudits, vous le savez, on parle de Al Simmons/Spawn et Wanda ! Et cette fois-ci, la ritournelle est un peu lourde à notre goût. Repasser par cette case, même si le rôle de Cyan va s'étoffer, a désormais des allures de redondance... Et ce n'est pas un énième voyage dans les limbes qui suffit à nous soulager de cette impression de tourne-en-rond. Heureusement, le travail de Brian Haberlin, désormais appuyé par celui de Bing Cansino, permet une mise en image qui fait passer le goût de déjà-vu... C'est donc avec un vrai plaisir qu'on retrouve le Tueur de Dieux. Décidément, ce Godslayer (en seconde moitié du périodique) tend à voler la vedette à la série principale. Avec les dessins de toute beauté d'un Philip Tan en grande forme et le récit épique de Brian Holguin, on se surprend à s'attacher à cette légende des contrées du Royaume d'Arcadie. De là à dire que le bimestriel tient grâce à cette histoire heroic-fantasy, il n'y a qu'un pas qu'on n'hésitera pas à franchir !