parution 21 avril 2010  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Classic

Petits miracles

Un recueil de 4 historiettes en noir et blanc, comme autant de revers de fortunes anecdotiques et humanistes, « canonisées » par Will Eisner, maître incontestable de la BD US.


Petits miracles, comics chez Delcourt de Eisner
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

Will Eisner se remémore son enfance au sein de son « bloc » juif du quartier de Brooklyn (New York). Il nous en livre 4 petites anecdotes « miraculeuses ».
Le miracle de la dignité : En ces temps là (fin des années 20), l’oncle Amos est sans le sou. Par un jour de neige, le (riche !) cousin Irving l’aperçoit en train de fouiller une poubelle publique ! Charitable, il lui offre 5$… Amos refuse : il a sa dignité tout de même ! En revanche, il n’aurait rien contre un petit prêt de 10 000$... et pas besoin de signer de reconnaissance de dette, étant donné qu’on est dans le domaine de la dignité…
Magie de rue : Nouvel arrivant dans le quartier, le cousin Mersch a du mal à se faire accepter. Les jeunes le rackettent ou le tabassent… Aussi, développe t-il un talent singulier pour déjouer les pièges qu’on lui tend…
Un nouveau dans le bloc : Un beau jour, un enfant blond, déguenillé aux cheveux longs, fait son apparition dans le quartier. Personne ne sait d’où il sort, et lui ne peut l’expliquer : il ne parle pas et a juste les sentiments à fleur de peau. Melba la libraire le prend alors sous son aile…
Une bague de fiançaille spéciale : Dans le quartier, habitent deux veuves : M’dame Fegel et M’dame Grepps. La première a un fils infirme, Marvin. La seconde a une fille, Reba, sourde et muette depuis la mort subite de son père. Conscientes qu’il va être difficile de les marier, les veuves s’arrangent pour les unir ensembles ! Cela fonctionne plutôt pas mal, jusqu’au jour où Reba se met à réentendre et reparler…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Will Eisner est un maître incontestable de la BD américaine, au point d’avoir donné son nom aux récompenses annuellement décernées outre atlantique (les « Eisner Awards », depuis 1988 !). Il a 82 ans lorsqu’il livre, en l’an 2000, ces Petits miracles, recueil de 4 historiettes optimistes sur la nature humaine, explorant essentiellement la thématique du des revers de fortune. Toutes prennent pour cadre son quartier d’enfance à Brooklyn – ou plutôt son « bloc » – comme la majorité de sa production de ses dernières années. Avec le temps, ces anecdotes familiales ou relationnelles de l’entre-deux-guerres se sont en effet colportées et magnifiées, au point d’être devenu des « miracles » dans les souvenirs du vieux maître. Ici, la roublardise d’un vieil oncle pour grimper dans la bonne société ; là l’astuce de deux jeunots pour échapper à la rouste programmée ; plus loin l’incroyable histoire de ce garçon sauvage, riche héritier qui s’ignore ; ou encore celle du mariage arrangé entre deux handicapés. 82 ans, donc, et pas l’ombre d’un tremblement dans ces courbes virtuoses de maîtrise et de spontanéité. Une humanité folle s’exprime de nouveau à travers les personnages d’Eisner, quand bien même ils sont issus de la masse insignifiante. Les encrages en noir et blanc précis et caricaturaux, rehaussés de nuances de gris au lavis, s’expriment au sein d’une mise en page dénuée de cadres – Eisner est aussi « l’inventeur » du roman graphique, ou graphic-novel.

voir la fiche officielle ISBN 9782756021355