parution 01 mars 2007  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Spawn – Archives, T2

Malédiction (intégrale)

Retrouvant progressivement la mémoire, Spawn se découvre en protecteur des déshérités et des laissés pour compte. Montée en puissance d'un comics torturé, qui prouve le savoir-faire de Todd McFarlane.


 Spawn – Archives, T2 : Malédiction (1), comics chez Delcourt de McFarlane, Capullo, Silvestri, Rude, Oliff
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire de la série :

Al Simmons est un lieutenant assassiné par un mystérieux commanditaire, trouvant qu’il prenait trop de place. En enfer, il passe un pacte avec Malebolgia, le maître du 8e cercle démoniaque, afin que celui-ci revive et puisse retrouver sa femme bien aimée Wanda. Seulement, lorsqu’il revient sur terre, Al n’est plus le même : visage calciné et costume étrange, qu’il ne peut retirer. Celui-ci est devenu un « Hellspawn », un soldat des enfers. Il constate également que 5 années sont passées, que sa femme s’est remariée avec son meilleur ami, Terry, et qu’ils ont eu une petite fille ensemble. Al va mettre du temps à s’en remettre et va vivre parmi les sans-abris, les protégeant grâce aux pouvoirs que Malebolgia lui a confié. Mais le Spawn n’est pas seulement un soldat des enfers : Al décide d’enquêter sur les causes mystérieuses de sa mort et de faire ses propres choix.

L'histoire :

Al Simmons est un des meilleurs agents secrets jusqu’au jour où ses supérieurs décident de le tuer. Refusant son sort, il pactise avec le diable, nommé Malebolgia, en vue de revenir sur Terre et revoir sa femme. Malheureusement à son retour, cinq années sont passées et sa femme Wanda s’est remariée avec son meilleur ami Terry Fitzgerald. Ce n’est pas seulement cela qui va le blesser, mais plutôt sa nouvelle apparence : il se trouve habillé d’un costume voyant et d’un visage brûlé. Il a également oublié en quasi-totalité tout ce qui lui est arrivé. A travers ses errements dans les bas-fonds new-yorkais, il fait la connaissance d’un démon aux allures de clown, le violator, qui va lui apprendre que Maleborgia va en faire son général des armées. Al refuse cette possibilité et se lance à la poursuite de son passé. Ainsi, il découvre que son ancien collègue, Chapel, est son assassin. Tous deux se retrouvent et Al, alias Spawn, marque le visage de son adversaire d’une trace indélébile. Les anciennes connaissances lui en veulent décidément car à peine remis de son combat, son ancien supérieur Jason Wynn se présente devant lui sous des traits encore inconnus…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sous la bannière des éditions Delcourt, ce second tome de Spawn dispose des mêmes qualités techniques que le précédent (papier épais, rendu des couleurs, reliures…). Ce volet nous livre la suite des aventures de Spawn et sa rébellion contre son pacte passé avec le diable. Le scénariste Todd McFarlane s’est ici entouré de deux dessinateurs de renom : Greg Capullo (Sam et Twitch) et Marc Silvestri (Hunter Killer). Les dessins restent donc de grande volée et les différents dessinateurs parviennent pourtant à conserver une unité graphique. Le scénario est en revanche un peu moins bon que dans le premier volume. La présence du magicien Houdini, dans les deux premiers chapitres scénarisés par Andrew Grossberg et Tom Orzechowski, casse un peu le rythme de lecture. Heureusement, la suite reste d’un très bon acabit et n’empêche pas la série de conserver tout son intérêt avec des rebondissements vraiment très intéressants pour la suite. Spawn reste donc une série où le héros reste l’un des plus torturés qui soit…

voir la fiche officielle ISBN 9782756006765