parution 01 mai 2006  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Policier, Independant

Tue-moi à en crever

Depuis que sa femme s'est suicidée, Steven est totalement désorienté et tombe dans les bras d'une autre femme, un amour d'enfance dont il a retrouvé la trace et qui le conduira à sa perte. Un polar noir et passionnant.


Tue-moi à en crever, comics chez Delcourt de Lapham
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Steven est un pianiste hors pair et il enchante régulièrement les clients du club Jacket & Tie par ses prestations inspirées. Un soir, alors qu'il rentre tard, il retrouve sa femme, Ève Kroft, pendue. Le couple battait de l'aile ces derniers temps. Steven a trompé à plusieurs reprises son épouse, y compris avec sa belle-sœur. Il ne l'a pas tuée mais la riche famille d’Ève est persuadée du contraire et engage un détective privé pour découvrir la vérité. Le pianiste est sous le choc et durant des semaines, il a du mal à quitter la maison. Alors qu'il retourne au club, il revoit l'un de ses anciens camarades de lycée, l'exubérant Tony. Au cours de leur discussion, Steven apprend que Tara Torres, celle dont il a longtemps été amoureux durant sa scolarité, habite toujours dans les environs. Peu après, le veuf ne cesse de penser à celle dont il n'avait pas entendu le nom depuis quasiment une quinzaine d'années. Il franchit le pas et après quelques recherches finit par la revoir. Très vite, Steven et Tara se rapprochent inexorablement mais le passé de cette dernière cache de nombreux secrets...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

David Lapham est un artiste de prime abord peu connu, mais ile st sorti de l'anonymat dès la publication du premier épisode de Stray Bullets, un récit jouant la carte du polar avec l'option «noir» enclenchée. Dès lors, il est scruté de près par tous les amateurs du genre et Tue-moi à en crever est l'occasion de le voir à l’œuvre sur un one-shot de 230 pages. L'histoire s'ouvre sur le suicide d’Ève Kroft, la femme du personnage principal, Steven. C'est un musicien qui trompe sa femme depuis de longs mois, par conséquent le coupable idéal pour la famille de la défunte. Si, au départ, on pense que l'auteur nous conduit dans une histoire classique de vengeance, cela n'est pas totalement le cas. Steven, après trois semaines de deuil et doutes, retrouve Tara Torres, celle dont il était éperdument amoureux au lycée mais avec qui il n'est jamais sorti. Elle est sublime, son pouvoir charnel intact et son passé cache de lourd de secrets. A mesure qu'ils se rapprochent, Steven plonge dans un engrenage dont on ne le verra sortir que dans les dernières pages de l'album. David Lapham maîtrise parfaitement le genre. Ses personnages sont bien campés, son art de la mise en scène ingénieux et subtil. A mesure que l'on progresse, on s'interroge toujours plus sur les réelles motivations de tout un chacun et plus encore sur leur devenir. Certes, le récit n'est pas parfait, il y a quelques petits essoufflements mais rien qui ne permet de sortir de la lecture. Et puis, David Lapham est aussi un dessinateur hors pair. Son trait fin et précis participe à la réussite de ce Tue-moi à en crever. Un album qui installe son auteur comme l'une des références du genre, assurément.

voir la fiche officielle ISBN 9782756000985