parution 19 avril 2013  éditeur La boîte à bulles  collection Contre-coeur
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Roman graphique Independant

Cachés

L'auteure a animé un atelier d'art pour adultes intellectuellement déficients. Elle relate cette expérience troublante qui remettra en cause son regard sur le handicap. Un livre souvent ennuyeux et éreintant qui manque son sujet.


Cachés, comics chez La boîte à bulles de Burton
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La boîte à bulles édition 2013

L'histoire :

Mirranda Burton a animé un atelier d'art pour handicapés mentaux. Rencontres étonnantes, situations étranges, dysfonctionnements d'un système, l'auteure relate son expérience au contact d'autistes ou de mongoliens devenus ses élèves. Eddie, un mystère à lui seul, gribouille à n'en plus finir sur sa feuille de papier tout en murmurant et exécutant des gestes étranges...Steve, trisomique passionné de dates, élabore ses propres prévisions météorologiques : cyclopes, voitures de police, feux de signalisation et pots de fleur dessinent un climat nébuleux dont la clé de lecture est seule détenu par Steve lui-même... Quant à Julie, autiste passionné de gravure, elle voudrait intégrer une école d'art...Incommunicabilité, difficultés à s'intégrer, attitudes versatiles, les obstacles seront nombreux sur le chemin de l'acceptation. Pour y parvenir, l'art et la création comme outils de dépassement de soi et d'intégration sociale...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Lauréat du meilleur roman graphique australien de l'année, Cachés s'annonçait sous les meilleurs auspices. Et pourtant, une fois la lecture achevée, force est de constater que la déception l'emporte aisément. A priori, le sujet avait tout pour intéresser : une plongée sensible, façon reportage de terrain, dans une classe d'art réservée aux adultes atteints de handicaps variés (autisme, mongolisme, TOC), qui tentent de dépasser leurs difficultés par la création artistique. L'idée étant peut-être de balayer tous nos préjugés et de mieux faire connaître ces individus qui, de fait, se voient marginaliser. Problème, le récit a tendance à enfiler narration ampoulée et dialogues ou phrases clichés ("Ah, s'il pouvait y avoir un monde où chacun serait accepté tel qu'il est", "C'est tout ce qu'on a vraiment besoin de savoir dans la vie...savoir se recentrer sur ce qui compte vraiment et continuer à avancer..."). La BD sacrifie alors le propos à l'humanité convenue de ses personnages qui finissent par devenir réellement transparents, la frontière entre sensibilité et sensiblerie ayant été franchie depuis longtemps. Il ne suffit pas de parler des handicapés pour émouvoir ou interpeller, encore faut-il y ajouter un questionnement personnel plus approfondi et pour tout dire, moins convenu. OK, le travail de création aide à dépasser le handicap, se frotter à la différence permet d'enrichir et d'interroger ses propres limites, l'altérité dérange mais permet d'apprendre...Et ensuite ? Au-delà de ces questionnements attendus, reste une pudeur excessive ou glaciale, et un pensum jamais vraiment touchant, qu'on oubliera vite. Il y avait sans doute matière à offrir un livre plus dense.

ISBN 9782849531693