Freak Angels T1, comics chez Le Lombard de Ellis, Duffield ©Le Lombard édition 2010

Freak Angels T1

Dans un monde post-apocalyptique, des personnes aux capacités hors normes vivent dans un quartier protégé contre les menaces extérieures. Univers original et ambiance atypique pour un comics envoutant signé Warren Ellis.

L'histoire : En Angleterre, il y a 23 années de cela, 12 personnes naquirent simultanément. Quinze ans après, la fin du monde eut lieu et rien ne fut plus jamais comme avant… Se réveillant avec la lumière du jour, KK a du mal à se rappeler comment elle a pu finir dans le même lit qu’un inconnu. La jeune femme n’a guère le temps de réfléchir, que son ami Connor l’appelle par télépathie. Il l’avertit que dans leur quartier de Whitechapel, une jeune femme nommée Alice vient d’arriver, un fusil à la main, cherchant Mark pour le buter. Ce dernier est un « Freak Angel », une des personnes possédant des pouvoirs, mais qui fut chassé pour des actes horribles. KK se rhabille, enfourche sa moto à vapeur et vole vers Connor. Le jeune homme n’a pas attendu et s’est rendu à la rencontre de l’intruse afin de la prévenir que Mark n’est plus ici. Alice le menace mais alors que Connor scanne ses souvenirs, elle est assommée par un bidon d’eau envoyé quelques mètres plus haut par KK. La Freak Angel est persuadée que leur ancien compagnon, Mark, manipule l’esprit des gens afin de les tuer…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Les lecteurs de comics ont forcément déjà entendus parler de Warren Ellis, un scénariste britannique dont la verve acide s’est baladée sur de nombreux titres, apportant à chaque fois bon nombre d’idées. Avec Freak Angels, l’auteur s’est lancé dans un pari plutôt osé : publier sur le net une série en entier. Rien d’étonnant pour cet artiste toujours à l’affût des moindres progrès technologiques, qui s’est, pour le coup, associé à un artiste inconnu jusqu’ici, Paul Duffield. Tous deux réussissent à créer un univers totalement original où un groupe de personnes possédant des capacités psychiques, les Freak Angels, essaient de survivre après un monde qu’ils ont eux-mêmes amené à sa fin. La narration habituellement très dynamique d’Ellis surprend ici par le temps pris pour installer chaque personnage, on découvre KK, puis Connor, puis Sirkka etc. Malgré un rythme assez lent, on ne s’ennuie jamais, certainement en raison de dialogues très travaillés (une habitude chez Ellis), et une traduction de qualité. En mélangeant une ambiance post-apocalyptique à une atmosphère mystérieuse, Freak Angels possède une base scénaristique solide qui devrait véritablement s’épanouir dans les 5 tomes à venir. La publication sur le net aurait pu présager d’une certaine irrégularité dans les dessins… Or sur peu de cases par pages (4 en moyenne), Paul Duffield montre un trait fin et détaillé, dont le style montre une véritable influence du manga, à l’instar par exemple des frères Luna sur Ultra. Duffield assure lui-même la colorisation, pour un visuel qui en déstabilisera peut-être quelques uns de prime abord, mais les convaincra bien vite. Premier comics pour Le Lombard et premier succès, Freaks Angels introduit de la meilleure des façons un récit qui risque d’être extrêmement palpitant.

  • scénar dessin


17 juin 2010



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • L'espérimentation réussi de Warren Ellis 11 juin 2012

    La fin du monde a eu lieu il y a 5 ans. 12 jeunes avec des pouvoirs paranormaux tentent de reconstruire un petit bout de civilisation. Évidemment, tout ne se déroule pas sans accrocs et leur passé ainsi que leur lien avec la catastrophe va peu à peu se préciser. Plutôt que de craindre internet et la chute de l"édition papier, Warren Ellis décide de mettre les mains dans le cambouis et imaginer ce que pourrait donner une bande dessinée en ligne: gratuite, régulière, non conformiste. Le tome 1 réunit la première année d'épisode sous forme papier. Le rythme est soutenue, le suspens permanent et les surprises scénaristique nombreuse. Tout ce que l'on pouvait attendre d'un tel scénariste. Bien sur, quelques réglage sont nécessaires mais les rares défaut s'estompe au fur et à mesure des tomes. D'un point de vue graphique, il est impressionnant de voir l'évolution du trait de Paul Duffield épisode par épisode. Malgré une lecture très simple et un trait épuré, les compositions sont très recherchées. Cet ouvrage est une expérience, il reste quelque bugs, mais quelle originalité dans le récit et quelle fluidité dans la composition graphique ! Un immanquable et une future référence

    Manuel

  • steampunk, pouvoirs psychiques et dialogues ciselés 22 juin 2010

    Freakangels, c'est un des trésors méconnus du monde des comics. Une série dont un épisode est publié gratuitement sur internet chaque vendredi. Le scénariste virtuose Warren Ellis (Transmetropolitan, Desolation Jones...) y fait évoluer des héros liés par des pouvoirs psychiques mystérieux et par le besoin de survivre dans une Londres sous eau après une catastrophe (à laquelle ils semblent mêlés). L'intrigue est riche, les personnages solides, les dialogues sonnent vrai, le monde post-catastrophique évite les clichés à la Mad Max... et le dessin, efficace mais riche, sert parfaitement l'histoire, ce qui ne gâche rien. A découvrir

    John


prix 14.95-5% = 14.2

sur


 Freak Angels T1, comics chez Le Lombard de Ellis, Duffield ©Le Lombard édition 2010

10 juin 2010

Le Lombard

voir la fiche officielle

9782803626984

ado / adulte

Anticipation, Mondes décalés

Freak Angels série terminée en France
6 albums parus, 6 prévus

série terminée aux USA
6 albums parus, 6 prévus Nos chroniques dans cette série :