parution 01 juin 2008  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur, Humour

Mortis junior T1

La rentrée qui tue

C'est jour de la rentrée des classes pour tous les enfants, y compris pour Mortis Junior, le fils de la mort. Un humour acéré et un visuel réussi pour cette nouvelle comédie gothique de Ted Naifeh !


 Mortis junior T1 : La rentrée qui tue (0), comics chez Les Humanoïdes Associés de Whitta, Naifeh, Phillips, Mignola
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2008

L'histoire :

Mortis Junior attend la rentrée des classes avec impatience : il va pouvoir rencontrer de nouveaux camarades de classe. Le souci est qu'il est le fils de la mort et qu'en touchant ou en approchant certaines personnes ou animaux, ceux-ci meurent ! Ainsi, MJ en est déjà à son sixième chat... Le calvaire commence pour lui dès le début du premier cours, lorsque le professeur lui demande de dire bonjour à la mascotte de la classe, un poisson rouge, qui meurt l'instant suivant. Au cours de la journée, il est tenu à l'écart et fait la connaissance de Pandore, une petite fille qui adore tout ouvrir, et de ses amis. Tous sont un peu particuliers : frères siamois, petite fille ayant des stigmates et enfin un petit garçon vivant dans un bocal à cornichons géant. Les cours terminés, Pandore accompagne MJ chez lui et découvre son chez-lui, une maison extrêmement classique. Après lui avoir présenté sa mère, Mortis Junior lui montre le bureau de son père, qu'il juge comme le plus gentil au monde, et notamment un objet à l'intérieur d'une vitrine : une faux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Emmener les âmes dans un autre monde est la tâche attribuée à la Mort. Mais qui aurait pu deviner qu'elle était un père tendre et aimant ? Adapté du jeu vidéo éponyme (en V.O. Death Jr.), l'histoire de Gary Whitta narre le quotidien de Mortis Junior, fils de la Mort, qui découvre la joie de l'école, des amis, mais aussi des railleries. Cette nouvelle série met en exergue un humour atypique, où les démons et autres monstres sont tout sauf effrayants ! MJ et ses amis ont beau être des « freaks », ceux-ci sont attachants et beaucoup plus humains que les autres. Le monde classique dans lequel ils vivent tous, est ponctué de clins d'œil aux romans ou films horrifiques – l’exemple du Simetière en est une envers Stephen King. On pourrait aussi rapprocher le titre de Courtney Crumrin, la série comico-gothique de Ted Naifeh. Or c'est justement ce dernier qui illustre ce Mortis Junior. On retrouve son trait caractéristique très proche de l'animé par son trait épuré. Signalons aussi que l'on retrouve une superbe couverture réalisée par le créateur de Hellboy : Mike Mignola. Les amateurs du Petit Vampire de Sfar devraient fortement apprécier cette nouvelle série qui partage plus d'un point commun avec elle. Son humour atypique et les dialogues qui font mouche promettent de belles choses pour la suite...

ISBN 9782731620047