parution 01 octobre 2010  éditeur Les Moutons Electriques  collection Bibliothèque des miroirs
 Public adulte  Thème Autour du 9ème art, Fantastique - Etrange Super-héros

Bibliothèque des Miroirs T3

Tisser l'invisible

Étude complète et complexe sur le célèbre Alan Moore émaillée d’interviews et de témoignages de ses collaborateurs. Une œuvre intelligente digne de son illustre modèle.


 Bibliothèque des Miroirs T3 : Tisser l'invisible (0), comics chez Les Moutons Electriques de Bétan
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Moutons Electriques édition 2010

L'histoire :

Célèbre scénariste de Watchmen, V pour Vendetta, La Ligue des Gentlemen extraordinaires, Swamp Thing, Top Ten, Suprême, Tom Strong et du fameux From Hell, Alan Moore est sans nul doute un des plus brillants scénaristes modernes. Pour comprendre son foisonnement imaginatif, pour décrypter ses univers aussi proches et dissemblables à la fois, pour tenter de percer le mystère mystique qui l’entoure, pour cerner les enjeux et les mécanismes de sa narration, de nombreux auteurs plus ou moins célèbres écrivent une série d’articles sur le phénomène Alan Moore. Des artistes qui ont travaillé avec le grand scénariste comme Eddie Campbell, Stephen Bissette, Paul Di Filippo témoignent du travail d’Alan Moore et de son génie. D’autres auteurs célèbres comme Michaël Moorcock rendent hommage à la plume de l’écrivain .Le tout forme un portrait complet et passionnant d’un génie du neuvième art : « Nous sommes tous des marionnettes Laurie. Je ne suis qu’une marionnette qui voit les ficelles » (Dr Manhattan dans Watchmen).

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La Bibliothèque des Mirroirs s’attaque à un gros morceau du neuvième art : le sulfureux et génial Alan Moore ! En compilant plusieurs articles sur le scénariste anglais, Julien Bétan apporte une étude très détaillée et approfondie de l’auteur et de son œuvre foisonnante. L’ordre d’étude est assez lisible et va du plus large au plus particulier. Ainsi, le premier chapitre dresse la liste complète et chronologique de la production d’Alan Moore tout en explicitant concrètement les raisons de ses nombreux virages éditoriaux (Panorama d’une œuvre). Dans les autres chapitres, les auteurs se penchent tour à tour sur les productions marquantes de Moore : on commence par l’iconoclaste From Hell puis à son Batman The Killing Joke, Suprême et sa redéfinition du super-héros, l’hymne à l’aventure avec Tom Strong, l’univers délirant de Top Ten, l’horreur dans Swamp Thing, l’érotisme avec Filles perdues, l’anarchie de V pour Vendetta et le mythe de Promethea. Tout est passé au crible et chaque œuvre est commentée et disséquée (même le médecin Gull n’aurait pu faire mieux !). De plus, le livre propose pas moins de trois interviews avec Alan Moore menées par des auteurs qui mettent en confiance le célèbre scénariste aux cheveux hirsutes. On y apprend alors énormément de détails passionnants qui viennent éclairer l’œuvre du maître. Le lecteur a donc la surprise de découvrir que Moore rejette violemment sa mini production dans l’univers Batman avec The Killing Joke. Dans des entretiens riches et profonds qui sonnent comme des confessions, Alan Moore revient sur le phénomène Watchmen et reconnaît que le succès de son œuvre a fait plus de mal au monde des comics qu’autre chose. Dans un étonnant recul sur son travail et une humilité sidérante, on assiste au mea-culpa de Moore qui estime avoir tué le monde des super-héros en offrant une vision noire et pessimiste de cet univers. On apprend ainsi qu'il s’est employé à redorer l’image des super-héros (qu’il a toujours aimé estimant qu’il était vecteur d’une source inépuisable de la fiction) en créant Suprême notamment. Cet aspect incroyable du virage opéré par Alan Moore n’est pas seulement une anecdote mais pourrait caractériser toute sa production. En effet, Moore est à la fois destructeur et bâtisseur (parfois dans une même œuvre) : d’abord, porteur de l'apocalypse, il détruit l’image ou la vie de nombreux personnages (qui serait la représentation figée et ancienne des comics d’antan) pour tout refonder à sa manière. Ainsi, Captain Britain est tué dès le départ pour renaître sous une forme plus aboutie ; les Watchmen sonnent la mort des super-héros pour renaître avec le plus grand de tous : Suprême, Jack l’Eventreur lui-même tue pour créer le XXème siècle dans cette phrase tristement célèbre « un jour, avec le recul, les hommes diront que j'ai donné naissance au XXème siècle ». Dans ce livre, tout y est : des coups de gueule de l’auteur vis-à-vis de Marvel puis de DC, de sa rupture avec le cinéma à ses croyances mystiques et magiques… Le portait est assez complet et beaucoup d’auteurs qui ont collaboré avec Moore soulignent que le scénariste est, certes, démiurge avec une capacité créatrice hors norme mais aussi profondément humain puisqu’il adore échanger et collaborer véritablement avec le dessinateur en n’imposant jamais sa volonté. Pour tous les amateurs du grand Alan Moore, ne manquez pas ce précieux éclairage… même si les deux derniers chapitres sont des études universitaires pompeuses et difficilement accessibles sur le style de Moore. L’ensemble reste toutefois passionnant et de qualité avec de nombreux extraits (en V.O.) de l’œuvre de l’auteur le plus "littéraire" de la bande dessinée.

voir la fiche officielle ISBN 9782361830373