parution 08 mars 2018  éditeur Mana Books  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Adaptation

Dragon Age

Alistair, Varric et Isabela partent à la recherche du roi Maric, père d'Alistair et objet d'un complot impliquant mages du Sang et dragons. Une adaptation très réussie qui s'adresse surtout aux fans déjà familiers de l'univers du jeu.


Dragon Age, comics chez Mana Books de Gaider, Freed, Hardin, Palumbo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Mana Books édition 2018

L'histoire :

Cet album regroupe trois histoires :
- Le Bosquet Secret : Une étrange équipée que celle réunissant l'actuel roi de Férelden, Alistair, une capitaine pirate, Isabela, et un écrivain-maître espion, Varric. Tous trois sont à la recherche du père d'Alistair, le roi Maric. S'ils pensaient le trouver aux mains de la secte des Corbeaux, cette quête va les mener vers d'autres lieux peuplés d'autres mystères mais aussi à la rencontre d'assassins, d'une sorcière et même... d'un dragon !
- Ceux qui Parlent : Alistair, Isabela et Titus se rendent à Tévinter afin d'y trouver Aurelian Titus, un mage du Sang qui serait à l'origine de la disparition de Maric. Après une brève mais sanglante confrontation, Titus réussit à s'échapper. Alistair et ses amis apprennent alors que Titus et les mages de sa suite auraient pour intention de « réveiller les dragons », une perspective qui n'enchante guère nos héros. C'est alors que les trois aventuriers sont faits prisonniers par les Qunari et ceux-ci ont un compte à régler avec Isabela...
- Le Dernier Héros : Désormais aidés par les Qunari, Alistair et sa bande se dirigent vers la forteresse d'Ath Velanis pour une confrontation finale avec Titus et, surtout, obtenir des explications quant au roi Maric et au bazar ambiant. C'est Varric, assisté de sa fidèle arbalète Bianca, qui va précipiter les événements en exposant tous ceux présents aux effets dévastateurs de la magie du Sang. Nos héros vont-ils parvenir à s'extirper de l'illusion dans laquelle les a précipités Titus ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les comics licensés, en particulier ceux dont le sujet provient d'un autre média (les jeux vidéos, ici) entraînent généralement (et de manière justifiée) la méfiance des lecteurs avisés. Les fans des jeux Dragon Age auraient de nombreuses raisons de craindre une histoire sans importance mettant en scène un personnage anecdotique de la série ou, pire, un ratage total dévoyant leurs protagonistes préférés. Or... Rien de tout ça, ici. Le Dragon Age de David Gaider est une vraie réussite. Sur le plan scénaristique, on retrouve un personnage d'ampleur en la personne du souverain Alistair, découvert dans le premier volet de la série vidéoludique et personnage incontournable de la série (compagnon, ex-templier et bâtard du roi, devenu roi de Férelden à son tour). À ses côtés, Isabela, loup de mer et duelliste expérimenté et Varric, conteur, tavernier et espion, toujours armé de sa fidèle arbalète, Bianca. Un casting de choix au service d'une intrigue dynamique qui emporte nos héros à travers un domaine rempli de pièges, d'une prison maudite, à la rencontre de dragons, etc. On ne gâchera pas la surprise et on se contentera de dire aux fans des jeux qu'ici, ils en auront pour leur argent en termes de contenu (et sans DLC). David Gaider, l'auteur de l'histoire, sait ce qu'il fait et pour cause : il a lui-même travaillé sur les différents volets du jeu vidéo, chez Bioware (au même titre qu'Alexander Freed, le scénariste). Donc oui, l'histoire se tient et permet même de revoir d'autres visages connus que ceux de nos héros (chut !) et le volet final de l'aventure (Le Dernier Héros ) nous emmène carrément dans une débauche de démonstrations de pouvoir et autres lieux enchantés. Visuellement : c'est beau. Chad Hardin a déjà fait preuve de son talent sur des titres comme Harley Quinn ou Spider-Man et il livre ici une copie impeccable. Les couvertures originales des trois comics, que l'on doit à Anthony Palumbo, valent elles-aussi leur pesant de cacahuètes. Seul regret : peu de contenu éditorial et des personnages et un univers qui auront du mal à séduire les nouveaux venus tant l'histoire se déroule à toute vitesse et jette tout à la figure des lecteurs (réjouissant pour les adeptes mais certainement déroutant pour les non-initiés). Bref, vous l'aurez compris, c'est un fan qui parle aux fans et qui vous dit de ne pas hésiter : ce Dragon Age-là en vaut la chandelle !

ISBN 9791035500245