parution 20 octobre 2017  éditeur Misma  Public ado / adulte  Thème Humour, Independant

Megg, Mogg & Owl T4

Happy Fucking Birthday

Alcool, drogue et sexe sont le lot quotidien de Megg et de ses déjantés amis. Un quatrième recueil des mésaventures du groupe le plus déglingué de la bande dessinée, toujours aussi hilarant.


 Megg, Mogg & Owl T4 : Happy Fucking Birthday (0), comics chez Misma de Hanselmann
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Misma édition 2017

L'histoire :

Megg souffre d'une terrible migraine, au point d'être allongée sur le divan. Alors que ses amis sont à côté, buvant de l'alcool et fumant des substances illicites, Owl ne cesse de parler à la sorcière, ce qui l'énerve fortement et l'a fait se lever pour mettre une grosse baffe à l'hibou ! Ce dernier se réveille avec un sacré mal de crâne dans la baignoire... Mogg hurle ! Le félin est en manque car depuis quelques temps, le stock d'herbe est épuisé. Megg est parti faire le tour des dealers du coin mais revient bredouille. De nombreuses serres de cannabis ont été débusquées par les forces de l'ordre. Mogg propose alors à la sorcière d'aller voir Tim. Celle-ci n'a pas vraiment envie car l'araignée est un revendeur à la santé mentale pour le moins limite. Le chat parvient à convaincre la sorcière et tous les deux se rendent chez le dealer. Celui-ci regarde un film pornographique avec à ses côtés une fille ayant plein de pustules sur le visage et un regard haineux. Tim accepte de vendre de l'herbe à Megg et Mogg mais à la seule condition qu'elle lui montre ses seins !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'air de rien, l'australien Simon Hanselmann connaît un vrai succès en France avec sa série Megg, Mogg & Owl. Si les éditions Misma apportent un travail appliqué au titre, c'est surtout par son univers que cette bande dessinée originaire d'Australie se démarque et convint. Happy Fucking Birthday est le quatrième recueil réunissant les aventures délirantes de drôles de personnages. Le casting est toujours aussi hallucinant avec Megg la sorcière et son petit ami Mogg le chat, Owl le hibou jaloux, Werewolf Jones le loup alcoolique et quelques autres tout aussi décalés. Si les aventures de ces joyeux drilles sont un peu tout le temps les mêmes avec leur consommation excessive de substances plus ou moins prohibées et les galères de leur quotidien. L'imagination de Simon Hanselmann est toujours aussi présente et nous évite une quelconque lassitude. L'humour se renouvelle régulièrement et fonctionne très bien. Côté dessin, le trait de l'artiste pourrait paraître simpliste mais l'esthétique atypique allié à la régularité de l'ensemble permettent de passer un bon moment. Nous noterons également certaines planches plus poussées en terme de finition. Toujours aussi régressif et de mauvais genre, Megg, Mogg & Owl est un immense délire fait de personnages bizarres, de fumées fort odorantes et de vomi. Cool !

voir la fiche officielle ISBN 9782916254586