parution 01 décembre 2007  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Independant

American splendor - Un jour comme les autres

A travers son quotidien, Harvey Pekar nous raconte ses phobies et ses malheurs. Un recueil aux histoires irrégulières et au final un peu trop classique.


American splendor - Un jour comme les autres, comics chez Panini Comics de Pekar, Templeton, Haspiel, Corben, Fabry, Collectif
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2007

L'histoire :

Même si Harvey s’est marié et a emménagé avec sa femme, sa mère, à chacune de ses visites, continue de lui amener de nombreux plats, ce qui a le don d’énerver sa compagne qui a l’impression de ne pas s’avoir faire à manger. Ses parents épiciers ont vus leur quartier dégénérer, tant et si bien que la violence augmentant les a fait vendre leur commerce et prendre leur retraite. Croyant convaincu, son père put alors accorder plus de temps à la religion. Mais malgré une situation s’améliorant d’année en année en Israël, les parents d’Harvey n’y mettent jamais les pieds et ce malgré les membres de leur famille y résidant. Après quelques années, en rentrant chez lui, son père se met à ne plus reconnaître sa mère. Le médecin diagnostique la maladie d’Alzheimer. Sa mère s’en occupe alors le plus qu’elle peut, mais doit rapidement le placer en maison de retraite, où elle passe le voir chaque week-end, jusqu’à sa mort. Puis quelques mois après, c’est au tour de la mère d’Harvey d’avoir l’Alzheimer. Cette fois-ci, c’est à son frère de s’en occuper, délaissant son travail…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Harvey Pekar est un scénariste atypique dans le milieu des comics. Celui-ci nous raconte ses déboires quotidiens et tous les tracas, majeurs ou non, qui lui arrivent. Après avoir déjà abordé son passé à travers l’excellent The Quitter, il livre cet American Splendor, une sorte de recueil réunissant nombre d’histoires publiées durant plusieurs années. Pekar est donc le propre (anti ?) héros de ses anecdotes… et force est de reconnaître que sa vie est assez peu palpitante ! Tout pour lui semble être une épreuve : garder sa belle-fille, faire des courses, déboucher des toilettes. Le tout est traité avec humour, mais du fait des nombreuses historiettes, le récit n’arrive jamais à être aussi passionnant que The Quitter. Certains passages pourtant très bons, sont contrebalancés par d’autres qui ne servent véritablement à rien (Coupe du monde par exemple). Une véritable armada de dessinateurs se relaient pour illustrer ce quotidien. Parmi les plus illustres, nous retrouvons Dean Haspiel et Richard Corben. L’ensemble est varié et de qualité assez inégale. American Splendor est donc loin d’être indispensable, se destinant majoritairement à ceux qui ont apprécié The Quitter

ISBN 9782809401400