parution 01 octobre 2008  éditeur Panini Comics  collection Panini - DC Icons
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Batman - Ego

et Catwoman, le gros coup de Selina

Sur le point d'arrêter un criminel, Batman se met à douter sur ses actes. Un comics un peu trop classique malgré des idées intéressantes.


Batman - Ego : et Catwoman, le gros coup de Selina (0), comics chez Panini Comics de Cooke, Hollingsworth
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

L'histoire :

Alors qu'il vient une fois encore de stopper le Joker, Batman pourchasse le seul malfaiteur de la bande à lui avoir échappé, un dénommé Buster Snibbs. Celui-ci s'enfuit au volant d'une voiture, avec pas moins de 400 000 $ de recette. Le chevalier se rend près d'un pont afin de tenter de l'arrêter, mais une blessure au bras le fait souffrir. Tout d'un coup, la voiture se gare. Buster tente en fait de prendre un bateau accosté à proximité. Batman intervient et le rattrape grâce à son grappin. Ils commencent à se battre, puis le malfrat sort une arme, menace le chevalier noir et… se tire une balle en pleine tête ! Cet acte tracasse le justicier de Gotham qui a toujours su éviter les morts, afin que la loi puisse faire son œuvre. En rentrant à sa Batcave, il enlève son costume et commence à s'assoupir. Il est alors réveillé par une étrange vision : son propre ego semble avoir pris forme et une voix se fait entendre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les aventures se bousculent ces derniers mois pour le chevalier noir de Gotham City ! Après la réédition du Dark Knight de Frank Miller, des combats du justicier de Gotham contre les Predators ou même Dracula, nous découvrons aujourd’hui une aventure orchestrée par Darwyn Cooke, celui qui avait remporté un Eisner Award avec la même chauve-souris pour son cross-over avec Le Spirit. On reconnaît d’emblée sa patte au dessin, mais son trait n’est pas aussi fignolé que pour le héros d’Eisner. Son style rétro cartoon fonctionne cependant à merveille et le manque de détail n’est absolument pas dommageable. Le découpage est un modèle de lisibilité et seul finalement le scénario déçoit quelque peu. En cause : son classicisme, malgré un postulat pourtant intéressant où Batman lutte contre lui-même. A la suite de cette première histoire, on peut découvrir un autre comics basé cette fois-ci sur Selina, alias Catwoman. On la suit au travers de la préparation d’un casse, une bonne vieille recette qui fait irrémédiablement penser à Ocean’s Eleven et consort. Ces deux histoires restent intéressantes, mais n’ont de véritable intérêt que pour les fans de Batman. Si vous en êtes...

ISBN 9782809404067