parution 14 janvier 2009  éditeur Panini Comics  collection 100 % Marvel
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Espionnage, Fantastique - Etrange, Policier Super-héros

Captain America – 100% Marvel, T3

Les élus

Sur les différents champs de bataille, Captain America a toujours protégé la liberté. Mais alors que sa fin est proche, il cherche désespérément un successeur. Un récit de guerre « bourrin », annonçant la mort de Cap' !


 Captain America – 100% Marvel, T3 : Les élus (0), comics chez Panini Comics de Morrell, Breitweiser, Reber
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2009

L'histoire :

En Afghanistan, les troupes américaines s’enlisent et les soldats ont du mal à contenir la peur croissante qui les assaille. Le caporal James Newman est l’un d’eux. Il y a 5 mois de cela, lui et sa femme ont eu un bébé et il veut absolument revenir de ce bourbier pour les retrouver. Lors d’une fusillade, Newman voit ses camarades tomber les uns après les autres. Sans réfléchir, il fonce tête baissée, ne la relevant que pour abattre ses adversaires. En pénétrant dans un bâtiment, il tombe alors nez à nez sur un couple… Mais depuis son arrivée là-bas, il a appris que l’ennemi se cachait partout et il les tue autant par réflexe que par précaution. Alors qu’il ne sait plus où il en est, une ombre apparaît dans la lumière : c’est celle de Captain America. Celui-ci l’encourage à ressortir et sauver ses compatriotes, il protège alors les blessés, évacuant tout le monde. Le caporal ayant terminé cherche Captain America du regard. Ne le voyant pas, il l’appelle et lui demande s’il reste d’autres gens à secourir. Ce n’est alors pas le super héros qui lui répond, mais son supérieur, le félicitant d’avoir accompli tout cela… seul !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Afin de relancer certaines séries, il est de bon ton pour un éditeur de tuer son protégé pour mieux le faire revenir. C’est aujourd’hui au tour de Captain America d’y passer, le récit faisant suite aux événements se déroulant dans Civil War. Pour scénariser l’ensemble, Marvel a fait appel à David Morrell, dont il s’agit ici du premier comic. Ce dernier n’est pourtant pas un illustre inconnu, puisqu’il a œuvré sur des films comme Rambo. L’histoire prend pour cadre l’Afghanistan en guerre, où le caporal Newman a des visions : il voit Captain America l’aider. Serait-ce juste une illusion ou la réalité ? Malgré un postulat intéressant, le titre souffre de ses aspects trop « rentre dedans ». L’histoire avance vite et les rebondissements font plutôt dans l’efficacité. Les dessins de Mitch Breitweiser sont corrects et pourront rappeler ceux d’Alex Maleev… toutefois un niveau en-deçà. Le rendu laisse une impression mitigée, tel un brouillon mal fini. L’album est décevant par son manque d’ambition artistique. Cette efficacité basique ne fera pas des Elus de Captain America un indispensable de la saga. Départ raté…

ISBN 9782809405644