parution 06 mars 2012  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour Super-héros

Deadpool (revue) – V 2, T10

Fear Itself (2/2) (kiosque)

Deadpool a donné un marteau au Morse pour qu'il terrorise une petite ville, le problème est que l'objet est magique ! Suite et fin de l'épopée Deadpool période Fear Itself. Tordant !


 Deadpool (revue) – V 2, T10 : Fear Itself (2/2) (0), comics chez Panini Comics de Hastings, Haspiel, Dazo, Infunari, Milla, Stegman
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2012

L'histoire :

Deadpool a une nouvelle idée de génie ! Toujours à la recherche d'un moyen de devenir très riche, il a manipulé un méchant bas du front nommé le Morse pour qu'il fasse régner la terreur à Cimmarron, une ville isolée du Nouveau-Mexique. Pour cela, le mercenaire a choisi de lui refiler un marteau trouvé un peu par hasard et de lui faire croire qu'il s'agissait d'un de ceux envoyés par le Serpent tout autour du monde. La supercherie est savamment mise en scène par Deadpool qui use d'explosifs et de rebondissements théâtraux pour que le Morse se sente en confiance. Après plusieurs maisons détruites, Wade se rapproche des habitants afin de leur offrir ses services. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'avec la nuit tombant, le marteau qu'il pensait être inoffensif se met à avoir des pouvoirs. Lorsqu'en plus, la ville est prête à être envahie par une bande de loups-garous, Deadpool risque d'avoir plus de boulot que prévu.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce dixième numéro de Deadpool marque un changement des plus notables puisqu'il s'agit du dernier mensuel de la revue, celle-ci passant à un rythme bimensuel. Cet opus se déroule pendant l'event Fear Itself et dévoile le mercenaire en train de danser dans une chorégraphie que n'aurait pas renié MC Hammer. Véritable parenthèse de la série mère, cette saga en trois épisodes (le premier étant sorti dans le volet précédent) est écrite par un jeune scénariste, Christopher Hastings, qui malgré son relatif anonymat s'en sort plus qu'honorablement. Son récit est très décalé et fonctionne bien. L'ensemble est assez drôle et même si les vannes ne fonctionnent pas toujours parfaitement, on passe un bon moment à lire ce numéro. En plus, Bong Dazo, qui avait déjà œuvré sur le titre il y a pas mal de chapitres (dans le second Monster Edition de Dark Reign), fournit de belles planches. Son trait est assez soigné même si l'on regrette un manque de décors. En bref, cette revue de mars de Deadpool est très sympathique et l'on a d'ores et déjà hâte de revoir le mercenaire le plus taré de l'univers se cogner des vampires dans le prochain numéro.

voir la fiche officielle ISBN 9782809425277