parution 01 avril 2001  éditeur Panini Comics  collection 100 % Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Mondes décalés Super-héros

Earth X T4

La force du destin

Red Richards tente de trouver une solution contre la menace imminente qui pèse sur la Terre. Un final sublime pour une série inoubliable.


 Earth X T4 : La force du destin (0), comics chez Panini Comics de Krueger, Ross, Leon
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2001

L'histoire :

Red parle avec Uatu. L’heure est grave : la menace Crâne Rouge est annihilée mais un danger bien plus grand pèse sur la terre entière : l’arrivée des Célestes ! Red tente de comprendre ce qui se passe avec le discours de Uatu. Il est persuadé qu’il reste une chance de sauver l’humanité et c’est Tony Stark qui la détient. En effet, Flèche Noire, le chef des Inhumains, s’est sacrifié pour appeler Galactus à l’aide. Uatu, au contraire, est sûr que rien ne peut arrêter les Célestes : que ce soit Iron Man, les Vengeurs ou les Asgardiens, personne ne peut lutter contre la marche impitoyable du destin. Tout repose sur les épaules de Galactus. Sera-t-il capable d’affronter les Célestes ? Mais en a-t-il seulement envie ? Nick Fury raconte toutes ses aventures : il a vécu tellement de dangers et a effectué tellement de missions périlleuses qu’il n’a plus peur de rien. L’enfant Crâne Rouge n’est finalement qu’une minuscule menace comparée au passé mouvementé de l’agent secret. Il est beaucoup plus inquiet de l’arrivée au pouvoir de Norman Osborn à la présidence des États-Unis. Pour l’ancien chef du S.H.I.E.L.D, Osborn est un dangereux manipulateur qui est à l’origine de nombreux troubles inquiétants…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le cycle Earth X propose sa conclusion dans ce dernier tome. Divisée en deux courts chapitres, la fin est courte mais terriblement impressionnante. Exits les super-héros ou le télépathe Crâne Rouge ; la guerre devient cosmique et va opposer Galactus aux Célestes, un véritable choc des Titans ! Alex Ross et Jim Krueger continuent leur réécriture du Marvelverse avec un talent inouï. De sacrées surprises attendent nos lecteurs avec le mythe Galactus totalement revisité. Les rebondissements sont spectaculaires mais sont toujours aussi habilement préparés. Les auteurs se servent du passé fictif des personnages pour mieux détourner leur devenir. La conclusion de ce projet pharamineux atteint les sommets avec une célébration pleine d’émotions et de philosophie. Pas de doute : Krueger a su donner une âme particulière aux personnages Marvel, notamment avec Captain America, sublime héros au grand cœur. John Paul Leon nous régale avec des planches immenses où Galactus et les Célestes nous transportent dans une sphère vertigineuse d’immensité et de puissance. Comme si ce n’était pas assez, Panini inclue le sketchbook d’Alex Ross. Ces crayonnés sublimissimes font l’inventaire de tous les personnages marquants d’Earth X ; l’occasion de retrouver avec nostalgie cette étonnante reprise des Marvels. Le premier chapitre (prévu en deux parties) qui reprend la saga en optant le point de vue de Nick Fury est par contre beaucoup moins attrayant. Dans un dessin presque vulgaire et tape-à-l’œil et un scénario facile qui se contente de reprendre les grandes lignes du projet Earth X, le tout sent le projet commercial qui surfe sur le succès de la série originelle. Par contre, les dernières pages annoncent une suite à ce projet complètement fou. Après Earth X, Alex Ross rempile (seul cette fois) avec Universe X.

ISBN 9782845380301