parution 04 mars 2014  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Science - fiction Super-héros

Infinity T1

Le tribut (kiosque)

La Terre s'apprête à vivre de grandes menaces, entre la quête du dernier joyau de l'infini par Thanos et l'arrivée des surpuissants Bâtisseurs. Mise en place d'un nouveau crossover cosmique ambitieux et très prometteur.


 Infinity T1 : Le tribut (0), comics chez Panini Comics de Hickman, Cheung, Ponsor, Djurdjevic, Adams, Kubert
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Sur Titan, un éclaireur est de retour. Il est porteur d'un mot : succès. L'une des planètes qu'il a explorée est prête à payer le tribut à son maître. Ce dernier, Thanos, est satisfait et l'envoie chercher à présent le dernier des joyaux de l'infini encore existant. Plus tard, l'éclaireur trouve enfin la trace de l'objet tant convoité, il est sur Terre ou plutôt à Attilan, la cité volante des Inhumains, et celui qui le possède n'est autre que Flèche Noire... Captain America et Hawkeye opèrent quant à eux à Palerme, où ils débusquent des Skrulls qui usent de leurs pouvoirs de transformation pour se dissimuler parmi les humains. Durant leur intervention, l'agent Brand les appelle et leur demande de la rejoindre au plus vite sur le Peak, base spatiale. Captain Universe a été retrouvée dans un sale état et une communication émise par une station avancée Kree montre les fameux Bâtisseurs en train de ravager un monde et se diriger directement après vers la Terre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ces dernières années, les différents crossovers de Marvel n'ont pas toujours été accueillis de la meilleure des façons par les fans. Entre les événements moins réussis qu'escompté (Secret Invasion, Siege), les moyens (Fear itself) et les énormes déceptions (Age of Ultron en tête), on finissait par perdre un peu espoir dans la Maison aux idées. Depuis Marvel Now, il semble souffler chez l'éditeur une véritable envie de renouvellement et si cela était bénéfique sur des séries comme All New X-Men ou Spider-Man, cela s'annonçait difficile pour le scénariste Jonathan Hickman qui succédait à Brian Michael Bendis et sa quasi-décennie de présence sur les séries Avengers. Pourtant, dès les premiers épisodes, le résultat a été des plus convaincants et Marvel chargea Hickman de l'écriture du prochain event. Voici donc Infinity, qui comme son nom l'indique, se présente comme un gigantesque récit à forte connotation cosmique. Les différentes couvertures de ce premier numéro (sur 6 annoncés) ne le cachent pas, Thanos le Titan aura une place importante dans l'histoire. Dans ce premier épisode, Jonathan Hickman part d'un postulat qu'il a lui même provoqué dans Avengers et New Avengers. Au sein de ces deux titres, il a introduit de nouveaux personnages (Ex Nihilo, Abyss, Black Swan) et surtout de nouvelles péripéties qui conduisent tout droit à ce qui se passe ici. La lecture de l'introduction (revenant sur les derniers événements) sera sûrement indispensable aux néophytes de l'univers Marvel ou à ceux qui ont loupé les derniers rebondissements, mais on a là un récit cependant accessible. Le scénariste met en place de nombreux éléments et l'on sent, à mesure que l'on tourne les pages, combien la dimension épique de ce crossover cosmique est immense. En plus, la partition graphique de Jim Cheung est absolument irréprochable. Son trait fait des merveilles et ce, quelque soit le décorum ou les protagonistes illustrés. Panini Comics a bien compris le potentiel énorme de ce crossover et propose ce premier numéro à un prix jusqu'ici inédit en kiosques. Tout pour pouvoir embarquer !

voir la fiche officielle ISBN 9782809440492