parution 05 juin 2012  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Marvel Icons T17

La renaissance (kiosque)

Norman Osborn reforme les Dark Avengers et la Fondation du Futur se prépare à un nouveau conflit provoqué par Ronan l'accusateur. Un ultime numéro pour cette revue où les New Avengers tirent leur épingle.


 Marvel Icons T17 : La renaissance (0), comics chez Panini Comics de Hickman, Bendis, Kitson, Deodato Jr, Beredo, Mounts
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2012

L'histoire :

Ce dernier numéro de la V2 de Marvel Icons inclut :
- New Avengers (épisodes 19, 20 et 21) : Norman Osborn a réussi à s'enfuir de la prison de haute sécurité dans laquelle il était enfermé. Désormais, il n'a qu'une envie : refonder une équipe des Vengeurs Noirs. Avec ses moyens financiers hors normes, il parvient rapidement à s'entourer de très puissants partenaires. Norman compte aussi sur la présence d'un espion au sein des Nouveaux Vengeurs pour asseoir sa domination médiatique...
- FF (épisodes 10 et 11) : dans la citadelle des Inhumains, deux des quatre Red Richards qui ont provoqué la guerre des quatre cités sont prisonniers. Ronan l'accusateur compte mettre la main sur eux pour assouvir la domination des Krees dans la galaxie. Cela ne risque pas d'être au goût des membres de la Fondation du Futur...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La seconde génération des revues Marvel Icons s'achève avec ce numéro. Panini a en effet choisi de réaliser un gigantesque relaunch de ces magazines. Au sommaire de ce dernier volet, on ne retrouve que deux séries. La première est New Avengers. Brian Michael Bendis et Mike Deodato Jr nous divertissent durant 3 épisodes où l'on voit un Norman Osborn en grande forme. Le manipulateur s'est échappé de prison et se lance dans la création d'une seconde équipe de Dark Avengers. Et sans trop en dire, le casting est une fois encore assez énorme ! Bendis réunit là des personnages qu'il a mis en place durant son long run sur la série. Le scénariste livre une bonne dose de combats et cela, pour le plaisir des lecteurs. Deodato est comme toujours irréprochable et le brésilien est même inspiré en fournissant des cadrages assez osés. La revue se poursuit avec deux chapitres de FF. Jonathan Hickman a mis en place depuis quelques épisodes un drôle de conflit : la guerre des quatre cités. Le scénariste a en effet choisi d'opposer Red, Ben, Jane et Spider-Man à une menace venant de l'espace et des Inhumains. Le récit n'est pas désagréable mais pas non plus très convaincant. Barry Kitson alterne lui aussi le bon et le moins bon tout du long de ses planches. Un dernier numéro très correct donc, et pour tous ceux qui souhaiteraient continuer à suivre les aventures de leurs super héros favoris, ils devront passer à la nouvelle revue baptisée Iron Man.

ISBN 9782809425925