parution 02 août 2011  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour, Mondes décalés Super-héros

Marvel Stars T7

Les retrouvailles (kiosque)

Encore un numéro correct, où Steve Rogers et ses Secret Avengers partagent la vedette avec Nick Fury et ses Secret Warriors. Sans même parler de Lucas Cage, qui pense sérieusement à quitter le programme Thunderbolts !


 Marvel Stars T7 : Les retrouvailles (0), comics chez Panini Comics de Hickman, Brubaker, Parker, Deodato Jr, Walker, Vitti, Imaginary friends studio, Martin, d' Auria, Beredo, Land
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) : - Les Vengeurs Secrets : Les yeux du Dragon (3 et 4) : Steve Rogers, désormais ancien Captain America, se fait appeler Super-Soldat depuis qu’il dirige les Secret Avengers. Il défend la patrie et la cause des innocents. Depuis peu, le Conseil de l’Ombre et Hai-Dai, deux organisations occultes et criminelles, ourdissent un plan visant à la résurrection de leur ancien chef. Pour cela, ils doivent tuer sa descendance, à savoir Sang-Chi, maître de Kung-Fu que le danger a rapproché de Steve Rogers et sa bande. Il est la cible à abattre et c’est désormais un tueur redoutable qui le traque : John Steele, le premier Super-Soldat américain ! - Thunderbolts : Les retrouvailles : Lucas Cage est le directeur des Thunderbolts, un programme initié par Norman Osborn, du temps de son Sombre Règne, qui avait pour ambition de faire revenir dans le droit chemin des Super-Vilains souhaitant faire acte de contrition. L’affreux Bouffon en avait détourné la philosophie, pour mieux manipuler tous ces dangereux criminels. On sait depuis ce qu’il est advenu de lui. Mais le programme n’a pas disparu, puisque Steve Rogers a demandé à son ami Lucas Cage d’en devenir le directeur. Une tâche qui s’avère pesante, voire trop usante puisque ce dernier menace désormais de tout plaquer ! - Secret Warriors : La nuit (3) : Les troupes de Nick Fury comptaient bien profiter de la guerre qui oppose l’Hydra au Leviathan. Le borgne et ses combattants de l’ombre pensent enfin décapiter l’Hydra en menant une opération commando dans leur base de l’île de la Géhenne, mais tout se complique. Primo, son groupe recèle un traître. Secondo, Phobos, le fils d’Arès, doit affronter seul la Gorgonne, redoutable tueur s’il en est et leader de l’organisation tentaculaire. Enfin, pour couronner le tout, la stratégie de retrait des Secret Warriors est un échec et les voici retenus alors que le compte à rebours d’une bombe destinée à raser l’île est enclenché !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les trois séries ayant déjà bien avancé, c’est un numéro plein d’action qui nous est proposé ce mois-ci. Comme toujours, c’est la première (les Secret Avengers) qui emporte notre préférence, avec un casting d’auteurs qui s’avère bien rodé. Ed Brubaker s’amuse comme un fou à dresser sur la route de Steve Rogers celui qui n’est autre que son ancêtre : John Steele, le premier Super-Soldat américain. Un clin d’œil que les fans de longue date apprécieront ! Mike Deodato Jr et Will Conrad s’y associent pour un dessin une nouvelle fois précis et sobre. Avec environ la moitié de la pagination, la série tient le numéro à elle toute seule. Le reste n’est pas désagréable, même s’il s’avère que le résultat est un peu moins réussi. Les Thunderbolts s’en tirent cependant honorablement et le ressort narratif désormais classique (ces Vilains n’aspirant qu’à reprendre leur liberté) est cette fois-ci enrichi du coup de barre que vit Lucas Cage, qui avoue se sentir dépassé par les responsabilités qu’il a pourtant acceptées… Le renfort du patron (Steve Rogers), accompagné de Thor et d’Iron Man ne sera certainement pas de trop ! Jeff Parker réussit à maintenir l’intérêt de la série, plutôt bien dessinée par Kev Walker. Malheureusement, les Secret Warriors s’essoufflent quelque peu. La faute essentiellement à un visuel qui laisse à désirer. Le dessin d’Alessandro Vitti donne trop souvent une impression de bâclé, les visages et les expressions étant carrément grossiers. Comme en plus, les planches centrées sur la baston sont aussi peu spectaculaires que lisibles, cette dernière partie du magasine nous laisse sur notre faim. Dommage, parce que le reste vaut le coup d’œil !

voir la fiche officielle ISBN 9782809421934