parution 13 avril 2011  éditeur Panini Comics  collection Panini - Vertigo
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés

Preacher – Edition Panini, T9

Alamo

L’ultime tome de la saga culte Preacher et avec lui la promesse DE la réponse à la quête du héros: Custer va-t-il enfin retrouver Dieu ? Que se passera-t-il lors de leur confrontation ? Une fin pleine de nostalgie…


 Preacher – Edition Panini, T9 : Alamo (0), comics chez Panini Comics de Ennis, Dillon, Fabry
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire :

Il est temps de faire les comptes. Custer a du travail : il doit à la fois régler son grave différent qui l’oppose à son ancien ami Cassidy le vampire, et voir Dieu, pour lui dire ses quatre vérités. Custer a un plan, mais pour cela, il doit d’abord retrouver le terrible Saint des Tueurs. Après un interrogatoire musclé avec les Adéphins, Custer affronte à nouveau le Saint des Tueurs et lui propose un terrible marché : se venger une bonne fois pour toutes des atrocités et de la perversion du Créateur. Il sait que le dernier acte va se dérouler à l’endroit de son enfance : le Texas… mais aussi à l’endroit légendaire où des centaines d’hommes ont sacrifié leur vie : le fort Alamo ! Dans le même temps, l’Archipère organise une sanglante vengeance contre Jesse, tandis que Tête de Fion rencontre l’amour dans la ville natale du prêcheur. Tulip sent que son amour est en danger et qu’il prépare quelque chose : elle craint de le perdre à nouveau et se prépare au combat final. Le dénouement promet d’être explosif et le couple Jesse et Tulip ne sont pas au bout de leurs peines…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un lot incalculable de péripéties et de surprises, Custer se rapproche enfin du dénouement. L’attente est énorme tant le lecteur aura patienté pour cet ultime face à face : Custer vs Dieu ! Une fois n’est pas coutume, Garth Ennis ne ménage pas son lecteur et lui réserve une surprise de taille en lui refusant ce duel attendu. On s’attendait à une fin apocalyptique ou pleine de révélations, mais il n’en est rien. Au contraire, le dernier tome casse le rythme endiablé de cette série tonitruante pour prendre le temps d’analyser en profondeur les personnages… une toute dernière fois ! Pas de nouveaux venus décalés, pas de surprises métaphysiques, pas de fin en apothéose : finalement, Ennis a choisi une sorte de fin testamentaire, au rythme lent et pleine de tristesse, comme s’il quittait la série avec regret. Cependant, il offre une véritable chute, totalement planifiée par Custer et qui pourra tout de même surprendre. Le thème central est nouveau en plus d’être la clef de tout : l’amour au sens large (amour total entre Jesse et Tulip, amour amitié entre Jesse et Cassidy, amour entre Dieu et les hommes, amour impossible dans le trio du Saint Graal et même la rencontre de l’amour par Tête de Fion !). Alamo est aussi un symbole fort pour expliquer la visée de l’action humaine et l’ensemble porte à méditer profondément. Le ton est toutefois singulièrement nostalgique et chapitre après chapitre, chaque personnage trouve un dénouement heureux ou malheureux à son destin. La « photo » de fin, superbement dessinée par Glenn Fabry, laisse un goût amer au lecteur qui quitte lui aussi avec regret cette saga magnifique et grandiose. Ce dernier chapitre de la série pourra décevoir, tant la bande dessinée est différente de la créativité débordante des autres tomes et tant le ton change. Peu d’actions et de surprises (beaucoup moins qu’à l’habitude) mais une fin toutefois pleine de méditation et de profondeur. We are poor lonesome readers…

voir la fiche officielle ISBN 9782809418132