parution 28 juin 2017  éditeur Panini Comics  collection Best of Fusion Comics
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur Graphic Novel

Providence T3

L'indicible

Arès un long périple, Robert Black arrive à Providence où l'horreur se fait toujours plus réelle. Conclusion particulièrement brillante pour cette série hommage d'Alan Moore et Jacon Burrows au légendaire et controversé H.P. Lovecraft.


 Providence T3 : L'indicible (0), comics chez Panini Comics de Moore, Burrows, Rodriguez
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2017

L'histoire :

Robert Black poursuit son voyage à travers les Etats-Unis afin d'écrire un livre sur la face cachée de son pays. L'ancien journaliste sent le regard des gens se poser sur lui depuis son arrivée à Providence. Poursuivant ses investigations, il vient voir un certain Henry Annesley, un spécialiste de l'optique et de la métaphysique. Robert lui demande vite s'il est de la même famille que Shadrach, un homme croisé précédemment. C'est bien le cas et Henry est visiblement étonné que son oncle soit encore de ce monde. Alors qu'ils échangent autour de la Stella Sapente, Robert voit un jeune homme, Howard Charles, arriver. Henry le présente à Robert. Ce dernier ne veut pas embêté plus longtemps son hôte et doit de toute façon passer voir Howard Lovecraft. Henry propose alors que le jeune Howard l'accompagne pour le mettre dans la bonne direction. L'ami d'Henry lui montre quelques édifices de Providence et notamment une église fermée depuis quelques temps et où la Stella Sapiente a un espace réservé et où se trouverait le fameux fragment de météorite. Souhaitant l'explorer, Robert et Howard s'y engouffrent. Une fois arrivés au sommet, le jeune homme fait des avances à Robert...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans chaque domaine, certaines personnes font l'unanimité. Alan Moore est de ceux-là. Scénariste visionnaire, talentueux et génial, il a façonné de nombreux récits cultes. Parmi ceux-là, se trouve notamment La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, une série qui confirmait le grand amour que porte l'auteur à la littérature. Parmi tous les romanciers qu'il adule, Alan Moore a toujours eu une fascination pour Howard Phillips Lovecraft, un écrivain américain connu pour ses récits de science-fiction et plus généralement d'horreur, dont le célèbre Mythe de Cthulhu. Alors que Moore s'est essayé à l'écriture d'une nouvelle d'inspiration lovecraftienne (The Countyard) et qui donnera lieu ensuite au comic-book Neonomicon, le scénariste a imaginé la meilleure manière de rendre hommage au romancier né et mort à Providence : une aventure dans lequel un journaliste découvrirait progressivement le monde tel que décrit par Lovecraft, les lieux évoqués mais aussi les thématiques résiduelles à son œuvre comme le savoir interdit, une civilisation en péril, la science et la place de la religion. Après deux tomes fins et intelligents, Alan Moore conclue le périple de son héros, Robert Black, dans un opus qui croise réalité et fiction comme jamais. Le parcours de son personnage se fait toujours plus proche de celui d'H.P. Lovecraft, icone qui jouera de son importance dans l'histoire proposée et sa résolution. Lovecraft est en quelque sorte le propre spectateur de sa vie. L'histoire est toujours aussi fascinante et la plongée dans la terreur offerte par Alan Moore est juste saisissante. Le découpage et les dessins de Jacen Burrows sont parfaitement pensés et font de ce troisième volet de Providence la déclaration la plus magistrale, celle d'un génie comme Alan Moore à un autre qu'est Lovecraft. Parfois exigeante, toujours très maline et juste époustouflante de subtilité, le duo Moore-Burrows a livré un chef d'œuvre du genre, un vrai. « Ce qui est, à mon sens, pure miséricorde en ce monde, c'est l'incapacité de l'esprit humain à mettre en corrélation tout ce qu'il renferme. »

ISBN 9782809462869