Secret Warriors T2 : Le réveil de la bête (0), comics chez Panini Comics de Hickman, Vitti, Caselli, Gugliotta, Gho, Imaginary friends studio, Villarubia ©Panini Comics édition 2012

Secret Warriors T2

Le réveil de la bête (intégrale)

Suite de la guerre entre l’Hydra et Nick Fury. Un tome qui déçoit par son action simpliste et abracadabrante. Heureusement, le dessin est toujours d’un très haut niveau.

L'histoire : Nick Fury est toujours en guerre contre l’Hydra et tente de préparer ses troupes à un affrontement épique : les jeunes Secret Warriors dirigés par Daisy contre les chefs de l’Hydra, le baron Strucker, la Gorgone, le Kraken, l’Hydra et la Vipère. Pourtant, les choses se compliquent sérieusement quand l’Hydra est poursuivie par une puissance extra-terrestre qui veut récupérer la boîte qui contient… le Léviathan. Norman Osborn est aussi particulièrement intéressé par la puissance que procure la fameuse boîte tant convoitée. L’Hydra est pris entre plusieurs feux et les chefs de la section d’assassins doivent se battre pour défendre leur bien. Ils ne se doutent pas que l’ennemi le plus dangereux est celui qui vient de l’intérieur… Nick Fury est aussi en difficulté, puisque son équipe est éclatée au moment où il annonce qu’il décide de mettre de côté Sebastian, jugé trop faible pour participer à la guerre qui se prépare. Daisy et ses compagnons souffrent de la décision prise par Fury et doutent sérieusement du bien fondé de leur mission et de la légitimité de leur chef. Le combat s’annonce ultra périlleux, sans compter les trahisons dans tous les camps…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Dans ce deuxième tome, Brian Michael Bendis a totalement laissé la main à son partenaire Jonathan Hickman. Cela se ressent malheureusement dans la façon de mener l’histoire. Beaucoup moins trouble, le scénario devient convenu et sans surprises. Dans le premier opus, Bendis multipliait les retours en arrière, les actions en parallèle et les effets de surprise alors qu’Hickman se contente de raconter de façon linéaire les épisodes et ce, sans qu'aucun suspense ou retournement de situation ne se produisent. Hickman a le mérite toutefois de creuser la psychologie des personnages : Daisy est assaillie par les doutes et tente de trouver du réconfort auprès de J.T. tandis que Jerry tente de renouer avec son père… enfermé en prison ! Les super vilains sont toujours aussi charismatiques et inquiétants : le manipulateur baron Strucker, l’impitoyable Kraken, le guerrier Gorgone et la vénéneuse Vipère tiennent la vedette et constituent des ennemis dignes de l’intelligence de Nick Fury. L’histoire est pourtant bien moins prenante et beaucoup plus conventionnelle. Le premier volet était un véritable récit d’espionnage et de manipulation qui s’apparentait au jeu d’échecs où chaque camp avance ses pions en anticipant les coups des autres. Cette suite n’est plus qu’une succession d’évènements insipides et attendus. Exit la rivalité entre le SHIELD et l’Hydra car s’ajoute maintenant un événement bien plus dangereux : le Léviathan. Cependant, ce nouvel épisode arrive comme un cheveu sur la soupe et casse brutalement toute l’atmosphère de la série. Cette nouvelle menace balaie toutes les turpitudes opérées par Fury. A grands coups de bagarres et de coups de feu, des extra-terrestres détruisent tout sur leur passage et sèment même la panique au sein de l’Hydra. Une idée spectaculaire mais un peu kitsch qui apporte peu de choses à part des scènes de combats. Heureusement, la première partie est superbement illustrée par le dessinateur Italien Stefano Caselli. Un dessin survitaminé avec des plans dynamiques et des personnages sublimes. Les couleurs ne sont pas en reste puisque le Studio Imaginary Friends créé des tons doux et harmonieux, mettant en avant le trait efficace du dessinateur. Une fois n’est pas coutume, c’est presque la série secondaire de l’album (La dernière chevauchée des Howling Commandos) qui l’emporte sur la série principale. Dans ce retour en arrière habile sur une section d’assaut menée par Fury, on comprend mieux les agissements de ses hommes dans le monde d'aujourd’hui et la solitude du célèbre colonel… Pour les amateurs nostalgiques, ce Marvel Deluxe a la bonne idée de conclure l'album par deux épisodes anciens de Stan Lee où l’on voit Fury affronter l’Hydra pour la première fois… le début d’une longue rivalité que l’on retrouve dans… Secret Warriors !

  • scénar dessin


22 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 28.40-5% = 26.98

sur


 Secret Warriors T2 : Le réveil de la bête (0), comics chez Panini Comics de Hickman, Vitti, Caselli, Gugliotta, Gho, Imaginary friends studio, Villarubia ©Panini Comics édition 2012

17 octobre 2012

Panini Comics

Panini - Marvel Deluxe

voir la fiche officielle

9782809424133

ado / adulte

Espionnage, Fantastique - Etrange

Super-héros

scénariste
interview de © planetebd.com 2014

dessinateur
couverture
interview de Stefano Caselli
© planetebd.com 2014

dessinateur
 

dessinateur
 

coloriste
 

coloriste
 

coloriste
 

Secret Warriors série terminée en France
3 albums parus Titre en VO : Secret Warriors
Nos chroniques dans cette série :