parution 17 mai 2013  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Spider-Man Classic T6

L'araignée ou l'homme ? (kiosque)

Avec la réédition des numéros 100 à 104, les nostalgiques retrouveront une brassée de chapitres où le Tisseur doit se battre contre quatre bras supplémentaires ainsi que pas mal de vilains. Rétro et fun !


 Spider-Man Classic T6 : L'araignée ou l'homme ? (0), comics chez Panini Comics de Thomas, Kane
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2013

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
-Amazing Spider-Man # 100 : The Spider or The Man ? , #101 : A Monster Called... Morbius ! , #102 : Vampire At Large ! , #103 : Walk The Savage Land! , #104 : The Beauty And The Brute : (Une aignée, un homme ? ; Un monstre nommé... Morbius ! ; Vampire dans la nuit... ! ; Balade en Terre Sauvage ! ; La belle, la brute et...) Peter Parker n'a de cesse de mentir à ses proches. Protéger son identité secrète, c'est aussi mettre ceux qu'il aime à l'abri des ennemis de Spider-Man. Mais il est fatigué d'inventer sans cesse des prétextes que personne ne peut comprendre. Ainsi, sa relation avec sa fiancée Gwen Stacy menace de péricliter. C'est décidé, il va mettre ses talents de chercheur scientifique à son propre service, en élaborant une formule chimique qui lui permettra de ne plus avoir les pouvoirs de l'araignée. Même s'il n'a pas le temps de la tester, il décide de l'ingérer. Le résultat : une affreuse nuit, peuplée de cauchemar. Mais son réveil est encore pire : le voici affublé de six bras !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au début des années 70, Roy Thomas est désigné comme le successeur de Stan «The Man» Lee et il reprend une flopée de séries, dont les Vengeurs et Daredevil. Le hic pour Spider-Man, c'est que le scénariste ne se cache pas du peu d'affinités qu'il entretient avec le personnage. En reprenant des thèmes très classiques dans ces quatre épisodes qui restent les seuls à son crédit sur la série, comme la protection des proches du Tisseur, les tensions avec sa bien aimée et le rôle incontournable des expériences de laboratoires aux effets indésirables, voici le scénariste qui affuble à notre araignée des huit membres qui le caractérisent. Oui, vous ne rêvez pas, il a osé, car notre héros en devient ridicule ! Bien évidemment, cette situation a priori risible est plutôt dramatique pour le principal intéressé, qui, même s'il vit forcément caché, ne peut en être heureux. Parker s'est transformé en freak et comme si cela ne suffisait pas, il va devoir se coltiner le Lézard et un étrange vampire nommé Morbius. Pour ce qui est du reptile, il pourra au moins trouver l'aide de son alter ego humain, le prof' Curt Connors, qu'on ne présente plus aux fans. Pour ce qui est du vampire, ce sera une autre paire de manches !!! Notons au passage que l'épisode 101 lui est entièrement dédié et nous présente ses origines dramatiques. Les deux derniers numéros contiennent aussi leur dose de délire, puisque l'action se déroule désormais en Terre Sauvage. Ce voyage totalement rocambolesque introduira Gog, un monstre éphémère au service de Kraven le Chasseur. Gwen Stacy y joue un rôle en tout point comparable à la belle dans King Kong, dans ce diptyque où apparaît bien évidemment Ka-Zar, ce personnage si proche de Tarzan et de Rahan et pendant Marvel de Kamandi. Bref, une saga old school à réserver aux fous de l'araignée !

voir la fiche officielle ISBN 9782809432640