parution 12 février 2014  éditeur Panini Comics  collection Panini - Marvel Deluxe
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour Super-héros

Spider-Man

L'autre (intégrale)

Dans cette saga controversée, on verra l'Araignée mourir et renaître, comme le Phénix, de ses cendres. Un volume copieux, qui réunit quelques bons épisodes et d'autres bien moins réussis ! Alors Spider-Man, dead or alive ?


Spider-Man : L'autre (0), comics chez Panini Comics de Hudlin, David, Straczynski, Lee, Deodato Jr, Mounts, Milla
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2014

L'histoire :

Peter et Jane sont dans une situation qui n'a été que trop rare ces derniers temps : ils passent une nuit en amoureux. Qui plus est dans la Stark Tower. Pour autant, Peter Parker n'es pas au mieux et il se confie sur l'oreiller à sa femme. Il a fait un horrible cauchemar dans lequel Morlun apparaissait, poussant un brancard à la morgue. Dans le sac fermé par sa longueur, un corps qui pourrait bien être celui de Spider-Man ! Puis Kraven le Chasseur faisait irruption, couteau en main, il semblait se précipiter sur lui. Enfin, une dernière vision effrayante mettait en scène oncle Ben, qui lui disait : «Toutes les choses ont une fin. Il y a un temps pour vivre et un temps pour...». Depuis ce rêve, tête de toile a peur de tout perdre. Maintenant qu'il est marié et heureux, il se dit qu'il a trop de chance et qu'il risque chaque de jour de tout perdre. Comme si tout allait trop bien pour que ça puisse durer. Un rêve prémonitoire ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce pavé Deluxe, l'éditeur transalpin Panini Comics regroupe les quatre premiers épisodes ayant inauguré Friendly Neighborhood Spider-Man, ceux publiés dans Marvel Knights : Spider-Man (numéros 19 à 22), ainsi que trois chapitres issus d'Amazing Spider-Man (opus 525 à 528). Mais quantité ne rime pas toujours avec qualité et le dicton se vérifie avec cet album. Spider-Man : L'autre reste en effet un récit très controversé, comme cela est souvent le cas avec le scénariste J.M. Straczynsky. En partant du postulat que Peter Parker lutte contre une maladie mystérieuse et invalidante peu de temps avant que Morlun ne le tue dans un combat d'une violence inouïe, «Strac'» allait une énième fois diviser son lectorat. D'un côté, ceux qui apprécient l'aspect psychologique, avec une narration qui s'appuie sur la voix-off d'un Peter plus inquiet que jamais, racontant même sa propre mort, son retour à la vie étant relaté par la jolie MJ. De l'autre, les déçus d'un tour de passe-passe, celui qui consiste à justifier la seconde vie du monte-en-l'air et qu'on ne dévoilera pas, pour ne pas vider l'histoire de sa substance, sachant qu'on se range parmi ceux qui ont trouvé qu'il n'y en n'avait pas beaucoup, de la substance... Certes, on trouvera des épisodes 100% action et d'autres soap pur jus, mais l'ensemble est trop irrégulier pour s'en satisfaire. Dialogues fleuves, présence en filigranes d'un Morlun prévisible jusqu'à son passage à l'acte, rebondissements abracadabrantesques sont les points noirs du récit. Ce manque de constance s'applique aussi aux dessins. Si Mike Wieringo envoie du lourd, Mike Deodato Jr s'en tire bien, même s'il s'est nettement amélioré depuis. Malheureusement, les autres épisodes plombent net l'intérêt qu'on peut porter au visuel. C'est donc sur une impression mi-figue mi-raisin qu'on referme cet épais volume.

ISBN 9782809435733